Engagés dans les 25e championnats du Monde de handball, le pivot Mikhail Chipurin et la Russie se sont arrêtés au stade des 8e de finale face à la Slovénie. Ils prennent finalement la 12e place.

 

Campagne contrastée pour la Russie de Mikhail Chipurin à l’occasion de ces 25e championnats du Monde de handball disputés en France. Présents dans le groupe A de la France, les Ours ont en effet vu leur route s’arrêter au stade des 8e de finale face à la Slovénie, le futur adversaire en demi-finale de la France. Dans la première partie de la compétition, le pivot rouge et noir et les siens ont réalisé un parcours honorable en disposant d’abord du Japon (39-29 dont 4/5 pour Chipurin) puis en s’inclinant face à la Norvège (28-24 dont 1/4) mais en repartant de l’avant face à la Pologne (20-24) avant de tomber face à la France (24-35 dont 2/2) et d’aller chercher un 3e succès face au Brésil (28-24 dont 4/5). 3e de la poule A, la Russie croisait alors avec la Slovénie de Dolenec, 2e du groupe B, mais tombait face à une équipe qui a démontré de grosses compétences au plus haut niveau. Le bilan pour le joueur maison est plutôt intéressant pour la suite du championnat puisqu’il a souvent été performant quand il a été sollicité. Lui et les siens sont 12e de la compétition après un savant calcul statistiques.