Ce samedi, les Rouge et Noir accueillent l’équipe de Valence pour tenter d’accrocher leur 14e victoire de la saison et conforter leur place de leaders de la division.

 

On l’évoquait en milieu de semaine, l’USI a son destin entre ses mains et doit encore remporter au moins 6 de ses « 7 finales » avant de toucher au but de la remontée dans l’élite. Une nouvelle étape se présente donc ce samedi à Delaune avec la venue de Valence, 11e de Pro D2, qui est clairement en recherche de points. Ce profil, similaire, à Pontault la semaine dernière est évidemment une alerte pour les hommes de Rastko Stefanovic et David Degouy puisque les hommes de Milorad Davidovic n’auront rien à perdre lors de ce déplacement dans le Val-de-Marne. « On sait qu’il faut se méfier de ce type d’équipe, mais on est tout de même confiants dans nos chances de l’emporter » glisse l’ailier droit Thomas Zirn. « On sait que l’on a un bloc de 3 matchs à venir après lequel on pourra y voir un peu plus clair. On est chez nous, devant notre public, on veut l’emporter. »

Inconstants, les Sudistes sont capables du meilleur comme du moins bien ces dernières semaines. En effet, s’ils restent sur 2 défaites de rang face à Besançon et Massy, ils ont aussi obtenu les scalps, un peu plus tôt, de Chartres et Dijon dans cette phase retour. Thomas Zirn : « ce n’est pas forcément une équipe qui se projette vite vers l’avant comme pouvait le faire Pontault la semaine dernière, mais c’est une équipe qui reste solide. Ils sont assez efficaces en attaque placée avec un bon pivot, Yann Roby, qui a de bonnes relations avec le demi-centre et l’arrière gauche. Ils ont aussi de bons ailiers comme Guillaume Marroux ou Arnaud Chapuis. »

Prêts à en découdre, les Rouge et Noir, le sont, avec un état d’esprit renouvelé après déjà une bonne partie de la saison effectuée. « Les victoires ont permis de redonner confiance à cette équipe et de fait on s’entend tous bien. Donc tout va bien, on travaille sereinement. Ce passage en Pro D2 change les choses en terme d’approche. Cela permet d’acquérir de l’expérience pour les plus jeunes et c’est avec ce bagage que l’on espère remonter en D1 » termine le joueur formé au club, qui a hâte d’en découdre samedi. Pour une nouvelle levée ? On l’espère.