Vainqueurs de leur 16e de finale de Coupe de France face à Mulhouse, les Rouge et Noir se déplacent ce vendredi à Besançon pour entamer la phase retour du championnat. Une victoire est attendue pour repartir du bon pied vers l’objectif de la remontée.

 

Evidemment, la victoire de la semaine passée en Coupe de France a été une très bonne chose. Au cours d’un match vraiment maîtrisé face à Mulhouse, les hommes de Rastko Stefanovic et David Degouy ont démontré qu’ils avaient, malgré les frangins Simonet ménagés, déjà bien remis la machine en route. Surtout face au leader de la division. Mais attention, pourtant, car le plus dur démarre finalement maintenant avec le début de la phase retour du championnat de Pro D2, celle qui doit amener vers un retour dans l’élite. Car si briller en coupe est forcément agréable, ce n’est pas cette compétition l’objectif numéro 1 de la saison. Alors face à Besançon, les Val-de-Marnais savent qu’ils doivent sortir un résultat. « Il y a eu beaucoup de concentration cette semaine à l’entraînement. Tout le monde a envie d’en découdre et pense à l’objectif » affirme Victorien Mabire, l’ailier gauche ivryen. « En plus, on est en forme, on n’a pas de blessés, donc tout est au vert pour aborder cette rencontre. »

Pourtant, les pensionnaires de Delaune ne se déplaceront pas en terrain conquis. Ils savent la difficulté de s’imposer à l’extérieur où ils sont toujours très attendus. Victorien Mabire : « C’est une équipe qui peut embêter tout le monde, même si elle n’est pas dans le haut de tableau. Elle a de la qualité avec des joueurs comme Adrien Claire qui distribue bien le jeu et shoote, Gros qui peut scorer ou Sylvain Rognon qui est un pivot très longiligne, assez atypique à jouer. Leur gardien est intéressant aussi. »

10e avec 4 victoires pour 8 défaites, les joueurs de l’Est pourraient néanmoins craquer sur l’aspect physique. « Ils sont peut-être un peu moins athlétiques et costauds que nous, mais je suis certain qu’ils vont se battre jusqu’au bout, surtout devant leur public. A l’aller, chez nous, on s’était imposé avec une bonne avance mais ils avaient su être dangereux. Il faudra absolument que l’on mette la pression d’entrée pour ne pas les laisser espérer quoi que ce soit, surtout qu’ils seront en confiance après avoir sorti Tremblay de la Coupe de France » enchaîne celui qui avait terminé le match aller meilleur scoreur avec 7 unités.

Faire une bonne rentrée et l’emporter sera essentiel pour amorcer la suite des événements. « On redémarre fort avec ce déplacement puis le match à domicile face à Mulhouse qui sera très important. »