Actuelle leader de la Pro D2, l’US Ivry est désormais à 7 rencontres d’atteindre son objectif de remontée immédiate dans l’élite. Analyse des échéances à venir alors qu’il reste, au mieux, encore un mois et demi de compétition.

 

Avec leur destin entre leurs mains, les Rouge et Noir abordent le sprint final de la saison avec envie et détermination. Et savent qu’il faut surtout durcir le ton dans les prochains rendez-vous afin de ne laisser aucun espoir à leurs poursuivants. En effet, les hommes de Rastko Stefanovic et David Degouy comptent toujours 3 longueurs de mieux que Mulhouse (avec 2 victoires sur cet adversaire direct), 5 sur Massy (qui sera l’ultime adversaire, à domicile, de la saison, après avoir chuté chez eux lors de la J13 d’un but) et 6 sur Chartres (qui compte 1 match de plus). Autant dire qu’il y a une marge, mais faible (un joker disons, voire deux maximum si Mulhouse venait à perdre de nouveau), et qu’il faut surtout compter sur soi pour se mettre à l’abri.

A commencer évidemment par ce week-end, à domicile, face à Valence, le 11e de l’élite, qu’il faudra évidemment dominer. Là réside l’un des avantages de la fin d’exercice des pensionnaires de Delaune, c’est qu’ils recevront encore 4 fois -pour 3 déplacements-, dont 2 fois des équipes de milieu ou seconde partie de tableau, avec les Drômois cette semaine (11e de Pro D2), ainsi que Nancy (J22, 7e). Entre ces deux rendez-vous, les Val-de-Marnais iront par ailleurs à Strasbourg/Schiltigheim, le dernier qui n’a gagné que 2 fois. 3 occasions de faire le plein de points pendant, peut-être, que les poursuivants marqueront le pas. En effet Mulhouse ira à Cherbourg (5e) et Chartres (4e) et recevra Billère (6e) lors des 3 prochaines journées tandis que Massy accueille Nancy (7e) et Cherbourg (5e) et se déplacera à Dijon (8e). Autant dire qu’il faut continuer à être ultra concentrés sur ces 3 prochains rendez-vous, avant peut-être, de souffler un peu… selon les circonstances.

A voir, car la toute fin de calendrier comporte tout de même quelques beaux sommets : Dijon à l’extérieur, puis Cherbourg à domicile, suivi de Chartres en déplacement, et Massy à la maison. Il faut donc prendre un maximum de points très vite et espérer quelques défaillances pour être un peu moins sous pression. Dans ce registre, il faut noter que les adversaires directs d’Ivry doivent encore se rencontrer. On a évoqué plus haut le déplacement de Mulhouse à Chartres tandis qu’il y aura aussi le déplacement de Massy à Chartres et la venue de Mulhouse à Massy.

 

Les 7 dernières rencontres de la saison :

Ivry – Valence

Strasbourg/Schiltigheim – Ivry

Ivry – Nancy

Dijon – Ivry

Ivry – Cherbourg

Chartres – Ivry

Ivry – Massy