US IVRY HANDBALL

Paris remporte le Marrane des Centres de Formation

24/01/2016

Au terme d’un week-end plein de rebondissements et de beau jeu, ce sont les Parisiens qui se sont imposés en finale du Marrane des Centres de Formation, face à Ivry. Nîmes prend la 3e place face à Créteil. Tremblay puis Dunkerque complètent le classement.

 

Année après année, le Marrane des Centres de Formation voit son trophée être plus âprement disputé. Et pour ce week-end au cours duquel l’US Ivry Handball recevait Tremblay, Paris, Créteil, Dunkerque et Nîmes, la réputation du plateau val-de-marnais n’a pas été démentie.

Lors de la première journée, dans la poule A,  les débats ont été très serrés. Ainsi, en début de matinée, Ivry, cueilli à froid, devait s’incliner face à Créteil (16-22) tandis qu’en fin de matinée, c’est Dunkerque qui allait prendre le meilleur sur Créteil (12-18). En milieu d’après midi, les Rouge et Noir inversaient alors complètement la tendance en dominant très largement les Nordistes (27-14), s’offrant ainsi la première place de la poule et donc une place en finale. Créteil se classant 2e devant l’USDK.

Dans la poule B, les affaires furent un peu plus claires avec, d’entrée, un gros coup du PSG Handball face à un Tremblay rajeuni et en manque de rotations (25-12). Quelques heures après, les Séquano-Dyonisiens s’inclinaient de nouveau, cette fois face à Nîmes (17-26). Enfin, les joueurs de la capitale l’emportaient en fin de journée face aux Gardois (25-12). Paris serait donc en finale, Nîmes jouant pour la 3e place et Tremblay pour la 5e.

Lors des finalités de dimanche, dans un premier match que l’on croyait d’abord promis à des Nordistes en jambes en première période, ce sont finalement les Franciliens qui renversaient la vapeur avec un mental hors du commun puisqu’évoluant avec seulement un joueur sur le banc (22-28) ! Pour obtenir sa place sur le podium, Nîmes a livré une belle bataille face à Créteil en menant longtemps la partie, sans jamais réaliser un écart suffisant. Si bien que les Ciel et Blanc revenaient quasiment sur le fil avant que les Crocos n’arrachent la victoire. Très fort. Dans la finale, enfin, les hommes de Daniel Hager ont longtemps tenu la dragée haute au favori de Paris qui aura vraiment dû s’employer pour aller remporter le trophée. Le coach maison, malgré la défaite restait satisfait du déroulé du week-end : « Le match face à Créteil mis à part, il y a des satisfactions car on a réussi à faire un match d’un très très bon niveau face à Dunkerque. On était un peu dos au mur donc évidemment là, il a fallu se recentrer sur le projet collectif pour y parvenir et puis la finale, même si on n’aime pas perdre, les gamins ont été bien. Ils ont fait ce que l’on attendait d’eux, même s’il y a encore leurs petits défauts, des trucs à améliorer, dans la précision, dans les rythmes. Ce qui est positif, c’est que l’on a aussi pu faire jouer quelques -18 ans. C’était intéressant de les avoir, il y a de la perspective pour eux aussi. Ensuite, je pense que ce tournoi, globalement est très formateur, avec un beau plateau. Il y a eu du beau jeu, c’était vraiment bien pour toutes les équipes. »

Une vision partagée par Romuald Notari, l’entraîneur vainqueur avec le PSG Handball : « ce tournoi est toujours relevé, les joueurs ont envie de se montrer et de bien faire et c’est donc une réelle satisfaction de sortir vainqueur. Même si pour un coach, il y a toujours beaucoup de choses à redire (rires). Je crois que toutes les équipes ont pu travailler, il y a eu des matchs très serrés, c’est bien. De notre côté, on a toujours un peu plus la pression car on est le centre du PSG Handball, mais on assume. C’est un défi constant à relever. »

 

Les résultats complets :

Samedi :

Ivry 16-22 Créteil

Paris 25-12 Tremblay

Créteil 12-18 Dunkerque

Tremblay 17-26 Nîmes

Ivry 27-14 Dunkerque

Paris 25-12 Nîmes

Dimanche :

Dunkerque 22-28 Tremblay

Nîmes 35-34 Créteil

Ivry 26-29 Paris