US IVRY HANDBALL

Zagreb remporte le Marrane

30/08/2015

Au terme d’une journée des finales du Marrane pleine d’incertitudes, c’est finalement Zagreb qui a remporté la 39e édition du célèbre tournoi international face à l’US Ivry Handball, tandis que l’équipe nationale d’Egypte a pris la 3e place. Dans les autres matchs Issy-Paris a gagné face à Toulon tandis qu’Ivry remportait le Marrane des Jeunes Talents et que les filles s’inclinaient en prénationale.

 

Quelle journée des finales du Marrane ! Dans une Halle Carpentier chauffée à blanc dès 10h30, les spectateurs présents tout au long de ce dimanche ont pu clairement se régaler. Le warm-up des filles de prénationale, dès 10h30, n’aura néanmoins pas souri aux Rouge et Noir avec une défaite 22-26 au terme d’un match qui aura permis de voir de bonnes choses, d’autant que le collectif n’était pas au complet. Ensuite, la maison val-de-marnaise a rétabli un certain équilibre avec la victoire d’Ivry lors du Marrane des Jeunes Talents face à Toulouse. Les garçons de Thierry Tayan ont livré une prestation assez complète et se sont imposés 16-14 dans une fin de match serrée.

Ensuite les choses très sérieuses ont commencé avec la 1ère journée de LFH entre Issy-Paris et Toulon. Jouer au cœur de ce Marrane, pour ce partenariat inédit, a porté chance aux coéquipières d’une Stine Oftedal au four et au moulin. Après une première mi-temps sérieuse entre jeu rapide et solidité défensive, les Franciliennes ont su faire la différence dans le second acte grâce à une excellente Armelle Attingré dans les cages, fidèle à son numéro 94, elle a su baisser le rideau quand il fallait. Toulon, encore un peu tendre a montré un réel potentiel mais moins de rigueur que les « locales » et le score est sans appel (31-22).

Enfin avant qu’Ivry et Zagreb ne s’expliquent pour la grande finale, le Club Africain de Tunis mené par Stéphane imbratta et l’équipe nationale d’Egypte ont livré un combat très rude et serré. Âpre, la partie aura fait la part belle aux défenses et si les Tunisiens ont longtemps cru pouvoir l’emporter, le score au bout des 60’ était de parité (21-21). Aux tirs au but, l’Egypte prenait le meilleur (23-25) et montait sur la boîte. Un match plein de cœur.

Sur la finale, les hommes de Rastko Stefanovic et David Degouy ont réalisé un très bon match malgré la défaite (27-29). Dominateurs lors de la première mi-temps, les partenaires des frères Bataille, qui se trouvaient d’ailleurs parfaitement, proposaient une défense bien en place, très mobile et agressive, et une attaque assez efficace. Au point de rejoindre les vestiaires avec 4 longueurs d’avance (18-14 à la 30’). Après la pause, les locaux tentaient de garder le même rythme mais progressivement, on sentait tout de même cette équipe croate, habituée de la Ligue des Champions, capable de revenir. Ce qu’elle fit pour finalement passer devant dans le money-time. Ivry n’a clairement pas démérité et réalisé un match très encourageant pour la suite.