US IVRY HANDBALL

Amical / L'USI veut accélérer !

09/09/2020

Battus à deux reprises par une équipe de Paris, championne de France et déjà bien en place, et ayant obtenu un nul à Dunkerque, les Ivryens veulent monter en pression dans leur préparation estivale. Leur nouveau rendez-vous face aux Nordistes, ce jeudi à Delaune, semble indiqué pour aller chercher un premier succès.

 

Les corps étaient un peu las et les esprits piqués, samedi, après la sévère défaite encaissée face à Paris pour le retour des Rouge et Noir à Delaune. Il faut dire que sur le parquet, l'armada visiteuse avait mis à mal la vaillance de locaux pourtant accrocheurs mais qui craquèrent à l'approche de la pause, laissant ensuite le second au acte au travail plus qu'à la conquête de la victoire. Aussi, la récupération après 3 matchs en une semaine était nécessaire ces derniers jours. Et c'est avez un peu plus de jus que les hommes de Sébastien Quintallet vont aborder la venue de l'USDK, ce jeudi. L'objectif sera, cette fois, de décrocher un premier succès qui validerait le travail effectué jusque là.

Le pivot Simon Ooms détaille : « Il faut que l'on valide la performance réalisée là-bas la semaine passée. Et faire mieux encore car on va jouer à Delaune et qu'il faut que l'on soit costauds à domicile. Sur le dernier match, face à Paris, on a tenu un moment mais on avait pas mal de petites blessures et quelques absents. Il y avait aussi de la fatigue. Tout ça ajouté au fait que tu sais que ça peut vite mal se passer avec eux, même quand tu es au top... Mais bon, cela fait aussi partie de l'apprentissage, de la préparation de cette saison. L'important est d'être prêt pour la reprise du championnat. On a le droit de faire des erreurs. Et on a encore 3 matchs pour y parvenir, face à Dunkerque, Nancy et Créteil. On a encore du temps pour trouver notre équilibre. Mais cela serait bien de l'emporter dès jeudi. »

Pour cela, les Val-de-Marnais pourront compter sur une défense qui commence à s'entendre. Notamment en 5-1. « On est assez bien en place dans ce secteur » confirme l'international belge. « Il faut néanmoins que l'on continue de travailler, tout comme en 6-0. En attaque, les recrues font du bien. C'est intéressant. On se comprend et se trouve de mieux en mieux. C'est bien pour moi aussi car les nouveaux, Nico et Ruben, jouent pas mal avec le pivot. Après je pense que l'on peut se projeter plus vite vers l'avant. Il faut travailler sur ça. Il y a toujours à faire pour progresser. »

Il faut dire que l'intéressé va devoir, lors des prochains mois, endosser un rôle clef dans l'effectif maison. À la fois comme patron de la défense et en poste avancé en attaque : « Est-ce que j'ai un peu plus de pression ? Tu en as toujours quand tu fais du sport de haut niveau. Quand tu débutes et qu'on te confie un peu de temps de jeu, tu veux bien faire pour en avoir plus. Là, c'est pareil, je dois répondre présent. Mais j'avais envie de ça. Je vais avoir beaucoup de responsabilités mais je me sens bien. Il y a un peu de fatigue évidemment, quelques petits bobos, mais tout va bien et les relations avec les autres joueurs sont très bonnes. On a vraiment un bon groupe. »

Et sur l'adversaire immédiat, quelques idées pour le faire tomber ? « Dunkerque est très agressif en défense, il faut réussir à tourner ça à notre avantage en ouvrant des espaces quand on arrivera au contact en lâchant le ballon. Et en attaque, il faudra que l'on soit plus fort encore aux duels. »

La recette semble aisée sur le papier. Reste maintenant à la réaliser comme des chefs étoilés !