US IVRY HANDBALL

Mate Sunjic : « Souffrir en commun, se soutenir est important pour bâtir une équipe »

29/07/2020

À pied d’œuvre depuis une semaine maintenant, les Rouge et Noir montent progressivement en puissance dans cette préparation estivale même s’il faudra encore quelques jours avant qu’ils ne rentrent clairement dans le dur. Mate Sunjic, le portier maison, se livre.

 

Mate, cela fait quelques jours que vous avez repris. Quel sentiment prédomine ?

Cela fait vraiment très plaisir de se retrouver tous ensemble. Et ce même si pendant le confinement et après, on est resté en contact. La preuve que l’équipe avait bien fonctionné la saison dernière. 4 mois sans être sur le terrain, ça a été long. Et c’est ce qui nous relie, de jouer au handball. On avait vraiment envie de reprendre.

 

Pour ces premiers jours, c’est néanmoins une reprise progressive que vous effectuez…

Il faut le faire tranquillement pour éviter les blessures. Cela n’a donc pas été trop violent depuis la semaine dernière même si on s’entraîne tout de même de manière intense. Piste, musculation, handball, il y en a pour tous les goûts (rires) ! Tous les compartiments de la préparation sont présents. Surtout de mon point de vue, tout le monde semble être dans un état physique assez bon. Il y a des gars qui ont vraiment bien travaillé ces derniers mois. On va vite retrouver le bon niveau je pense.

 

Ce temps doit aussi être mis à profit pour intégrer les nouveaux. Cela se passe bien ?

Oui. Je trouve que l’équilibre de l’équipe est bon. On avait déjà beaucoup progressé là-dessus la saison dernière, dans l’état d’esprit, la solidarité. Et je pense qu’on repart sur de bonnes bases. On a eu des départs importants cela dit et on a 3 nouveaux à intégrer, dont un Français. Pour Robin Dourte, c’est peut-être un peu plus facile en raison de la langue, mais Nico (Rönnberg) et Ruben (Rio) montrent aussi qu’ils sont de bons garçons. Cela se voit qu’ils veulent s’intégrer au plus vite, ils travaillent dur. Ce sera un objectif important de fédérer tout le monde cette saison.

 

Cette préparation estivale, c’est le moment le plus difficile de la saison ?

La prépa d’été est toujours un des moments les plus difficiles. Mais on sait que l’aspect physique est important tout au long des mois de compétition. Cela fait du bien de se sentir puissant quand tu rentres sur le terrain, donc tu dois travailler pour. On est un sport de contact, on a besoin de cela sur le terrain. On donne le maximum maintenant pour être bien dans les mois à venir. Et puis, on sait que c’est de la bonne fatigue ! Souffrir en commun, se soutenir est important pour bâtir une équipe. Chacun se donne à fond depuis la reprise.