US IVRY HANDBALL

Saga Mathieu Bataille. Episode 2/3 : du taulier au capitaine

20/05/2020

Figure incontournable des Rouge et Noir depuis plus de 10 ans, capitaine et pivot charismatique, Mathieu Bataille va quitter l’USI en cette fin d’exercice pour défendre, dès la prochaine saison, les couleurs du HBC Nantes. L’occasion de lui rendre un hommage mérité après autant d'années à défendre les couleurs maison. Deuxième épisode.

 

Devenu un élément incontournable des Rouge et Noir au fil des saisons avec une prise de maturité totale quand il est devenu n°1 à son poste en attaque comme en défense, Mathieu Bataille n’a eu de cesse de progresser au cœur de l’US Ivry. Faisant l’unanimité comme joueur et partenaire notamment, comme le détaille une autre pointure de l’histoire du club, l’ex gardien et capitaine précédent, François-Xavier Chapon : « Avec Mathieu, on s’est toujours bien entendu. J’étais un jeune pro quand il est arrivé au centre de formation et je l’ai vu grandir. Ce que j’ai aimé, surtout, c’est qu’il défende bien mes cages (rires) ! Surtout, on est très lié en dehors du terrain car on a vécu beaucoup de choses ensemble sur et en dehors. C’est quelqu’un de droit et de drôle. Comme joueur, il doit beaucoup à ses qualités physiques, techniques et à sa combativité. C’est quelqu’un sur qui on peut compter. C’est un vaillant qui va au combat ! Il a beaucoup donné au club et c’est une belle opportunité pour lui d’aller jouer l’Europe. Il a du faire quelques feuilles de matchs quand Ivry l’a disputée, mais pas dans un rôle majeur, c’est logique d’avoir envie de goûter à ça. »

Présent sur le banc val-de-marnais lors des deux dernières saisons, Sébastien Quintallet a apprécié d’avoir le solide roc dans son effectif : « Voir Mathieu partir, bien sûr que c’est une perte car c’est un joueur important du club. Il est là depuis de nombreuses années, c’est un joueur solide sur lequel on compte évidemment pour composer l’équipe. Il est à maturité, est intelligent et ne compte pas ses efforts pour l’équipe. Il a de grosses qualités défensives, a cette capacité à se projeter. Cette saison, il avait d’ailleurs retrouvé de très bons niveaux défensifs et offensifs. Et puis il a su progressivement endosser son rôle de capitaine. Ce n’est pas une charge facile. D’autant qu’à la base, c’est un joueur qui fait, qui se bat plutôt que quelqu’un qui parle. Et il a su évoluer positivement là-dessus. Ça a été très intéressant à voir. On a beaucoup parlé ensemble, ça a été très enrichissant aussi. Son départ pour Nantes est une belle opportunité pour lui de connaître autre chose, la Ligue des Champions. »

Des hommages qui en disent long sur l’homme et le joueur avant de revenir sur un bilan chiffré plus détaillé dans les jours à venir.