US IVRY HANDBALL

J13LSL / Derby perdu !

18/12/2019

Mercredi les Rouge et Noir se sont finalement inclinés dans le derby du Val-de-Marne face à des Ciel et Blanc qui jouaient leur peau. La trêve devrait faire du bien aux corps et aux esprits avant une seconde partie de saison relevée.

 

Ce fut un match intense, disputé mais finalement perdu par les hommes de Sébastien Quintallet, qui s’est déroulé sur le parquet d’Oubron lors de cette 13e journée de Lidl Starligue entre l’USI et l’USC. Et c’est d’un petit rien, dans l’emballage final que les hôtes ont su faire la différence pour s’adjuger 2 précieux points. Avant cela, les deux camps s’étaient rendus des amabilités tout au long des deux mi-temps. Avec toujours la possibilité, pour chacun des deux ensembles, de faire la différence. Les Cristoliens furent néanmoins les premiers à prendre les devants (4-2 à la 7’ puis 7-3 à la 10’) mais les Ivryens allaient bien vite se mettre dans le sens du match et se caler en embuscade (12-11 à la 20’). Linus Persson et Wilson Davyes (6 buts chacun) étaient en réussite pour les Rouge et Noir. Et les Ivryens rejoignaient les vestiaires avec le plus petit des écarts à combler (15-14 à la 30’).

Au retour de la pause, les partenaires du capitaine Mathieu Bataille redémarraient difficilement en encaissant un 4-1 (19-15 à la 38’) qui allait faire tanguer l’équipe. Mais à force de courage, d’entraide et deux superbe coup de canon de Yoel Cuni, les Ivryens retrouvaient ensuite du lustre (19-19 à la 45’). Là, le match allait se tendre un peu plus encore et chaque ballon peser très lourd. Les deux équipes se rendaient alors coup pour coup (21-21 à la 49’ puis 24-23 à la 52’). Malheureusement une perte de balle ici, un arrêt de gardien là et l’USC faisait un petit break qu’elle allait garder jusqu’au bout (27-24 à la 60’), empochant les deux points.

Brillant pendant cette rencontre Wilson Davyes commente : « C’est une défaite assez amère. On est vraiment tous très déçus. Je pense que l’on a manqué de stratégie en défense car ils n’étaient pas si à l’aise que cela de loin et on est trop sorti de notre côté. Du coup cela a libéré des espaces. Ainsi on n’a pas su récupérer les ballons que l’on aurait pu avoir. C’est dommage car on n’était plutôt intéressants en défense et c’est dans notre secteur fort que l’on a péché. Ca a été un match très serré, vraiment, et c’est dans le money-time que tout s’est décidé. On voulait vraiment gagner. Maintenant on va prendre quelques jours de vacances, se ressourcer pour revenir plus fort en janvier. On a notre destin en main, il ne faut pas paniquer. Tout dépendra de nous dans la seconde partie de saison. »