US IVRY HANDBALL

J11LSL / Ça coince à Istres

27/11/2019

Vaillants mais manquant un peu de précision, les Ivryens se sont finalement inclinés sur le parquet d’Istres lors de la 11e journée (29-26). Ils voudront vite se remettre dans le bon sens lors du prochain match, en Coupe de France, la semaine prochaine.

 

À Istres, les Rouge et Noir étaient venus pour prendre des points. Malheureusement ils devront attendre au moins deux semaines pour augmenter leur capital. En effet les locaux se sont montrés retors, comme attendus, mais ont réussi à prendre le meilleur. Pourtant, la partie démarrait de manière plutôt équilibrée puisque les équipes se rendaient coup pour coup avec même un petit avantage pour les visiteurs (3-5 à la 9’ puis 8-8 à la 17’). Mais après un 3-0 réaliste, les hommes de Gilles Derot creusaient un premier écart notamment grâce à l’ex-joueur maison Guillaume Crépain et Rasmus Nielsen (6 unités). Mais les visiteurs restaient dans le bon train et, à courte distance, continuaient d’alimenter la marque. Linus Persson (10 buts) et Benjamin Bataille (5 réalisations), au four et au moulin travaillent dur pour l’équipe. À la pause, les Val-de-Marnais étaient menés mais tout restait possible (14-11).

À la reprise, les Provençaux continuaient de proposer du jeu, tout comme les visiteurs. Mate Sunjic sortait quelques ballons qui donnaient des munitions mais Wilson Davyes échouait notamment sur le poteau. Un peu à l’image de l’équipe, il manquait parfois un petit plus. Le combat continuait néanmoins et l’USI talonnait l’IOPHB (20-18 à la 42’). Les locaux allaient alors pousser plus fort et recreuser un peu plus encore l’écart (25-21 à la 50’). La fin de match ne changerait pas grand-chose. Ivry allait continuer à se battre jusqu’au bout sans réussir à passer devant (29-26).

Théophile Caussé, l’ailier droit maison, analyse : « On a eu des ratés et un peu de malchance sur cette rencontre. Du coup quand tu manques, derrière tu perds le ballon et tu prends un contre. Pour gagner ce type de match, très serré, il faut être irréprochables car cela se joue à peu de choses. Il nous a manqué un peu de tout ce soir pour passer devant. Maintenant, il faut se focaliser sur ce qui vient. Sur le match de Coupe de France, il faudra être très propres et retrouver de la confiance avant d’attaquer Chartres et Créteil. On va retourner au travail et cela va finir par payer pour valider notre bon début de saison. »