US IVRY HANDBALL

Simon Ooms : « Tout est positif pour l’instant »

05/11/2019

Arrivé cet été pour faire doublette avec Mathieu Bataille sur le poste de pivot et défendre dur, le Belge Simon Ooms rentre d’une campagne avec son équipe nationale et a hâte que le championnat reprenne ce mercredi face à Montpellier lors de la J08 de Lidl Starligue. Interview.

 

Simon, vous revenez d’un stage avec la Belgique au cours duquel vous avez affronté l’Estonie puis la Turquie avec un succès et un revers dans le cadre des qualifications au Mondial 2021. Quel bilan tirez-vous ?

On peut être satisfaits. On a démarré cette campagne avec une équipe très rajeunie car on avait beaucoup de cadres qui n’étaient pas là, en raison du travail, tandis que d’autres anciens ont pris leur retraite. C’est un nouveau chapitre pour l’équipe nationale et je pense que l’on a beaucoup progressé. On ne pensait pas gagner contre l’Estonie qui est une belle équipe avec des joueurs de qualité. Mais on a fait un bon match, les jeunes ont très bien joué donc c’est satisfaisant. Ensuite face à la Turquie, ça a été plus compliqué car on s’affrontait le lendemain. On a manqué de fraicheur en raison de l’enchaînement et du voyage.

 

À titre collectif cela s’est bien passé. Et à titre individuel ?

C’est toujours cool de retrouver les copains. Je connais tout le monde depuis très longtemps. Et puis l’équipe a du potentiel avec les jeunes qui arrivent. J’ai pris beaucoup de plaisir. Vivement la prochaine fois en janvier !

 

D’ici là, on imagine que vous voulez poursuivre, avec les Rouge et Noir, sur votre bonne lancée…

Cela se passe très bien pour moi depuis le début de saison. Je joue beaucoup, l’équipe tourne bien et il n’y a pas de raison de me plaindre de choses négatives (rires). Tout est positif pour l’instant. J’ai envie de continuer comme ça. J’attends Montpellier avec impatience et j’ai envie d’enchaîner ensuite. Avec le plus de victoires possibles.

 

On a l’impression que vous avez réellement progressé depuis votre arrivée. Non ?

Oui. En défense notamment. Et en attaque, il y a toujours des points à régler, mais je suis dans le confort pour travailler tranquille, vraiment. On communique beaucoup entre nous, parfois on se comprend même sans parler en défense. Il y a beaucoup de rotations, c’est positif.

 

À quoi tient cette réussite actuelle ?

Je me suis beaucoup posé la question déjà et je ne sais pas trop. La mayonnaise a bien pris dans l’équipe. Tout le monde se sent bien et je pense que c’est pour cela que ça marche.

 

Il y a plusieurs indicateurs statistiques qui sont très positifs, c’est rassurant pour la suite…

Oui, on est bien au classement des défenses. Avec Mate qui est premier gardien au nombre d’arrêts. On dit que les gardiens sont efficaces quand les défenses fonctionnent et l’inverse aussi. On montre qu’on est solide en équipe. Cela veut dire que l’on peut compter sur ça pour la suite de la saison. Il y a cette période référence qui vient de s’écouler avec l’enchaînement des victoires qui doit nous montrer le chemin pour la suite. Si on continue de mettre les mêmes ingrédients pour la suite, je ne vois pas pourquoi on n’aurait pas d’autres bons résultats.

 

Prêt pour Montpellier ?

Oui, on a très faim !