US IVRY HANDBALL

J02LSL / À Dunkerque, en corsaires !

10/09/2019

Ce mercredi, les Ivryens se déplacent pour la première fois de la saison du côté de Dunkerque. Face aux Maritimes, ils devront hausser leur niveau de jeu pour disputer la victoire.

 

La rentrée a été difficile, la semaine passée, pour le retour à Delaune. Vite dominés par une formation nîmoise physiquement très rude, les hommes de Sébastien Quintallet ont trop couru après le score pour espérer une issue favorable lors de la première journée. Pourtant auteurs d’une bonne préparation, ils se sont faits surprendre par la réalité de la compétition. « Nîmes, c’était un gros morceau, on le savait. Ils ont été au dessus de nous » souligne Benjamin Bataille, brillant avec 7 unités inscrites et une grosse présence tout au long du match. « On a bien travaillé cet été mais les matchs amicaux ne sont pas ceux à enjeux. En championnat, c’est une autre intensité. On a peut-être été pris à défaut sur ce point. C’est une bonne piqure de rappel pour chacun je pense. On doit avoir conscience de ce qu’il faut mettre à chaque match pour l’emporter. On est Ivry, un club avec un petit budget, qui va devoir se battre jusqu’à la fin, à chaque fois 60’, pour atteindre ses objectifs. Rien ne sera facile. »

Sur le parquet des Nordistes, l’USI voudra donc prendre sa revanche après ce revers inaugural mais aussi un autre subi en préparation face à l’USDK. « Il va falloir défendre très fort et monter les balles pour obtenir des buts faciles si l’on veut gagner » avance l’arrière polyvalent maison. « On ne peut se satisfaire d’être à peu prés bons pour s’imposer. Il faut être présents 60’. Si on arrive à les faire déjouer sur ce qu’ils font de bien, on peut réussir à récupérer des ballons. Les contrer tactiquement sera une des clefs du match. »

À la relance après une saison moins bonne que les précédentes, les hommes de Patrick Cazal ont subi la loi de Nantes lors de la J01 et seront déjà sous pression devant leur public. Dans l’Ouest, seuls les « anciens » Butto (5 buts) et Nagy (4 unités) n’ont pas vraiment sombré. Tout comme le solide Haniel Langaro (4 unités). Mais il y a fort à parier que les Tom Pelayo et autres Samir Bellahcène voudront définitivement rentrer dans leur saison dès mercredi. Il faudra donc un collectif val-de-marnais à son top pour prendre les deux points. Benjamin Bataille pourrait être décisif : « Cela fait deux ans que j’ai eu pas mal de blessures, là je peux rejouer sans douleurs. Et ça change tout. Je suis bien dans ma tête et dans les jambes, je veux apporter le plus possible à l’équipe pour aller chercher la gagne. »

Le match est programmé à 20h30 aux Stades de Flandres ou sur les réseaux de beIN Sports.