US IVRY HANDBALL

J25LSL / Tombés les armes à la main

29/05/2019

Ce mercredi, à l’occasion de leur dernier match à domicile de la saison 2018-2019, les Rouge et Noir se sont inclinés face à Toulouse dans un match tendu de bout en bout (28-29). Le maintien se jouera lors de la dernière journée.

 

« Nous voulions vraiment gagner ce soir car c’était notre dernier match à domicile de la saison. On avait beaucoup travaillé pour et c’est vraiment très dur d’échouer si près du but. Cela ne fait qu’une saison que je suis ici mais il y a beaucoup de gens qui ont été adorables avec moi dès le début, j’aurai voulu gagner pour eux. Il y a des joueurs qui partiront cet été et cela serait vraiment très bien que l’on termine sur une bonne note, pour eux, mais aussi pour les coachs, le club en général. On va se battre jusqu’au bout et tenter de gagner ce dernier match à Istres la semaine prochaine » Adopté par le public depuis septembre, le solide pivot Michal Kopco avait de l’émotion plein la voix au moment du tour d’honneur dans Delaune, hier, après un dernier tiers de match au cours duquel les Val-de-Marnais ont tout tenté pour renverser les Haut-Garonnais. Mais comme il l’expliquait par ailleurs : « On a réussi de très bons passages et puis d’autres pas du tout. On est capables de mettre 5 buts à la suite et puis plus rien. »

Rendus à 15-16 à la mi-temps après un combat très serré dans le premier acte où l’équipe dans son ensemble aura fait preuve de beaucoup d’abnégation, les Rouge et Noir ont fort mal démarré le second acte en encaissant 4 buts à la suite (15-20 à la 34’). Déterminés, les partenaires de Morten Vium (8 unités) et Benjamin Bataille (6 unités) se lançaient à corps perdus dans le combat et passaient donc après cette fameuse série de 5 tirs rentrés devant leurs visiteurs (23-22 à la 49'). Les supporters poussaient tant qu’ils le pouvaient. Mais le Fenix allait tenir. Grâce notamment à Joris Labro (13 arrêts) dans les cages. Le portier adverse sortait quelques ballons vraiment chauds et donnait confiance à ses partenaires. Mathieu Bataille et les siens restaient dans le coup comme après ce but du capitaine (24-25 à la 56’). Hélas dans le final, les hommes de Philippe Gardent trouvaient plus d’espace (28-29).

Avec un goût plus qu’amer dans la bouche, les Ivryens saluaient leurs supporters et procédaient aux célébrations de fin de saison, saluant les partants. Les médecins Camille Rose et Laurent Winkler ainsi que Michal Kopco, Morten Vium, Mahamadou Keita, César Castro, Vasja Furlan, Johan Boisedu et Rémy Gervelas étaient remerciés. Ce dernier, après de longues années dans le Val-de-Marne, glissant comme auraient pu le faire tous les autres : « On aurait vraiment voulu s’imposer ce soir, ce n’est pas le résultat espéré. Ça a été beaucoup d’émotions de disputer ce dernier match ici devant les familles, les amis… » Reste un ultime défi, celui d’aller chercher le maintien face à Istres lors du dernier acte de l’exercice.