US IVRY HANDBALL

J22LSL / Dunkerque pour lancer le sprint !

07/05/2019

Ce mercredi, l’US Ivry accueille Dunkerque pour le compte de la 22e journée de Lidl Starligue. À domicile, les hommes de Sébastien Quintallet ont une belle occasion de faire un gros pas vers le maintien face à leurs immédiats prédécesseurs au classement.

 

L’heure est venue. Après quelques semaines un peu déséquilibrées entre matchs et trêves, les choses sérieuses vont reprendre pour les Rouge et Noir, et l’ensemble de l’élite, avec le sprint final de la fin de saison, à raison d’un match par semaine. Et ce chemin tendu vers le maintien démarre pour les pensionnaires de Delaune avec la réception de Dunkerque dans le chaudron maison. « On a 5 matchs devant nous pour se sauver » glisse Benjamin Bataille. « On a la chance de jouer 3 fois à domicile et d’affronter des équipes qui sont dans le milieu de tableau. On doit en profiter. On sait que l’on est capable de battre de gros calibres puisqu’on a battu Montpellier cette saison. On a les cartes en main mais il faut réussir tout de suite quelque chose. Derrière, Istres et Cesson sont capables de gagner 2 ou 3 matchs jusqu’à la fin de saison. Si on fait aussi bien, on sera maintenu. »

Le contrat est donc très clair et la venue des Nordistes est une réelle occasion de tout de suite se mettre sur de bons rails. L’arrière polyvalent enchaîne : « C’est une équipe qui défend très fort. Il n’y a pas vraiment de scores fleuves face à eux. Nous, si on peut sortir quelque chose de notre saison, notamment sur cette phase retour, c'est notre défense. On doit s’appuyer dessus car on a du gabarit à opposer. Il va falloir que l’on soit capable de profiter des ballons gagnés pour jouer vite vers l’avant, être bons dans la transition pour marquer des buts faciles. Et avoir la tête froide sur les attaques placées. »

Avec les batteries bien rechargées, l’USI peut compter sur ses ressources pour réussir un résultat. Mais aussi sur sa lucidité. « On s’est reposé mais on a aussi beaucoup travaillé physiquement ces derniers jours car on a eu du mal à finir certains matchs » confesse Benjamin Bataille. « On a aussi pris le temps de lever la tête, d’analyser ce que l’on faisait de bien ou de mal sur les matchs. On a pris du recul et cela doit nous servir pour aborder cette fin de saison. »