US IVRY HANDBALL

Un sprint final saignant !

30/04/2019

Encore quelques jours en trêve, les Rouge et Noir sont au travail pour préparer le sprint final de la saison. Avec 5 matchs clefs qui vont s’enchaîner et autant d’occasion de prendre des points, ils sont en bonne position pour aller chercher le maintien. Mais il faudra performer !

 

Dunkerque à la maison, Tremblay à l’extérieur, Saint-Raphaël à la maison, puis encore une réception, celle de Toulouse, et enfin un ultime déplacement à Istres. Voilà le programme des hommes de Sébastien Quintallet et Benoit Peyrabout au moment d’aborder la dernière ligne droite de cette saison 2018-2019. Et le moins que l’on puisse dire, c’est qu’ils ont les cartes en main pour prendre encore de nombreux points. Avec un maintien souvent identifié aux alentours des 14/16 unités, les Rouge et Noir doivent donc avoir comme objectif de gagner a minima 2 voire 3 matchs pour souffler un peu. Et ne pas attendre la dernière journée face aux concurrents d’Istres pour y parvenir… D’ici là, en effet, ils auront déjà 3 occasions à domicile. Face à 3 équipes dans le ventre mou. Dunkerque, une place devant au classement, se présentera en effet la semaine prochaine. Dominateurs lors de l’aller, chez eux, les Nordistes ont gagné 2 fois sur 3 lors de leurs dernières venues à Delaune. Ils seront un des gros morceaux à venir mais semblent peut-être un peu plus friables cette saison. Costaud des dernières saisons quelque peu déchu, Saint-Raphaël, 9e, est moins brillant mais garde de très bons joueurs dans son effectif tels Caucheteux, Gayduchenko ou encore Lynggaard. Les Varois semblent un peu en fin de cycle et il est aussi possible qu’ils soient moins tranchants lors de ce déplacement. Tout comme Toulouse, qui s’est séparé de quelques joueurs en cours de saison. Clairement lors de ces 3 réceptions, il y a matière à l’emporter si les Val-de-Marnais imposent un défi physique et sont propres dans leur jeu.

Côté déplacement, aller à Tremblay pour le dernier derby de la saison, sera probablement un des matchs clefs. Les deux clubs se connaissent par cœur et chacun sait gagner chez l’autre. Cette saison, un nul a séparé les deux ensembles à Delaune. Tremblay déjà maintenu et en milieu de tableau, il faudra y aller à l’envie face à une équipe qui n’aura comme objectif que de terminer au plus haut cette saison, l’Europe n’étant pas atteignable. Prendre un ou des points face à Dunkerque mettrait clairement en confiance avant d’aborder ce déplacement important.

Enfin, lors de la dernière journée, il faudra se rendre à Istres. Le match piège par excellence face à un concurrent direct. Si les Provençaux se sont nettement inclinés à l’aller à Delaune, ils réalisent une seconde partie de saison vraiment intéressante. Jouer le maintien là-bas serait très chaud !

 

Programme des adversaires directs :

Cesson : Chambéry (Dom), Pontault (Ext), Aix (Ext), Montpellier (Dom), Paris (Dom)

Istres : Saint-Raphaël (Dom), Toulouse (Ext), Pontault (Dom), Nîmes (Ext), Ivry (Dom)

Pontault : Toulouse (Dom), Cesson (Dom), Istres (Ext), Paris (Dom), Montpellier (Ext)

 

Avec 3 matchs face à des équipes du Top 5, Cesson a un calendrier compliqué, mais les parties face à Pontault (concurrent direct donc) et Aix, qui voudra seulement renforcer sa 6e place, semblent clairement à sa portée. Les hommes de Christian Gaudin peuvent viser au moins 4 points sur cette fin d’exercice.

Istres est, de son côté, sur une bonne dynamique et affrontera deux adversaires communs aux Rouge et Noir, Saint-Raphaël et Toulouse qui n’ont plus grand chose à jouer. Pour autant Istres et Pontault se croiseront aussi assez vite. Cela donnera quelques indications. Nîmes jouera gros lors de la réception des Provençaux. Istres est clairement un adversaire dangereux.

Enfin Pontault semble avoir le calendrier le plus relevé. Les Franciliens affrontent deux adversaires directs, Cesson et Istres, mais aussi deux équipes du Top 3, Paris et Montpellier…

Les 3 premiers matchs de cette série devraient permettre de dire assez vite où se situent les équipes concernées par le maintien en sachant que Pontault et Cesson affronteront Paris et Montpellier lors des deux dernières journées.