US IVRY HANDBALL

CDL / Les Ivryens ont « tout à gagner »

15/03/2019

Présents dans le dernier carré de cette édition 2018-2019 de la Coupe de la Ligue, les Rouge et Noir affronteront Paris pour tenter de rallier la finale. Les partenaires de Mathieu Bataille veulent profiter de l’événement et créer la surprise.

 

« Ce dernier carré n’était pas vraiment notre objectif en début de saison, mais on ne va pas bouder notre plaisir car on a tout à gagner lors de ce week-end ! » Enthousiaste et déterminé, l’ailier droit César Castro a, en quelques mots, résumé l’état d’esprit des Rouge et Noir au moment de disputer cette dernière phase de la Coupe de la Ligue saison 2018-2019 qui se déroule au Mans dans la mythique salle d’Antarès. Petits poucets du week-end, les Val-de-Marnais voudront néanmoins briller face à trois cadors de l’élite qui rêvent, tout comme eux, d’un nouveau titre. « On a envie de se piquer au jeu » poursuit le gaucher formé au club. « Cela fait longtemps que l’équipe n’a pas été aussi loin dans une compétition. Pour les plus jeunes, c’est même une première donc on a beaucoup d’envie avant d’affronter cette équipe de Paris. On est à deux victoires d’un titre et même si l’on sait que ce sera difficile, o n va se donner à fond. »

Contre le champion de France en titre, leader du championnat et double détenteur du titre, par ailleurs éliminé la semaine dernière de la Coupe de France par Montpellier, le défi est clairement de taille. Reste à savoir comment faire pour renverser le voisin parisien ? « C’est la question que tout le monde se pose. Ils perdent rarement mais Montpellier a montré que ça n’était pas impossible. On va jouer notre jeu et on verra bien. On sait que si on est bien en défense pendant 60’, on est capable de faire de bonnes choses. Et on a aussi des solutions en attaque. Dans tous les cas, on va mouiller le maillot et tenter de faire oublier notre performance face à Chambéry. On sait que Paris veut tout gagner et que le faux-pas face à Montpellier va peut-être donner des idées de “vengeance” mais on a aussi nos chances. Ils ont l’expérience, des grands joueurs mais on peut apporter autre chose. Si on arrive à ne pas subir le rythme, si on met même de la folie, on peut surprendre. »

Si tel n’était pas le cas, les hommes de Sébastien Quintallet ne se présenteraient tout simplement pas sur le parquet. Il faudra donc compter sur eux dès 16h !