US IVRY HANDBALL

J14LSL / M. Bataille : « Il faut gagner, c’est tout ! »

11/02/2019

Fin de la trêve hivernale et reprise du championnat de Lidl Starligue, ce mercredi soir, pour les Rouge et Noir avec la venue de Cesson à Delaune. Match au sommet dans la lutte pour le maintien, ce rude affrontement cristallise l’envie et la détermination du capitaine maison, Mathieu Bataille.

 

Il y a des moments où il ne s’agit plus de disserter. Ceux qui se présentent cette semaine et la suivante avec la réception de Cesson puis le déplacement à Pontault en font partie. Clairement. Lors de cette reprise, les hommes de Sébastien Quintallet vont en effet jouer deux matchs très importants dans leur quête de maintien coup sur coup. Et le pivot et capitaine maison, Mathieu Bataille en a conscience : « Ces deux matchs, il faut les gagner, c’est tout. Il n’y a pas grand’ chose à dire de plus. Ce sont des rencontres de bas de tableau et on sait comment ça se passe dans ces cas-là. C'est du combat physique et mental. Les deux équipes sont censées être à notre portée donc il n’y a pas à tergiverser. Il faut que l’on fasse ce que l’on sait faire, il faut que l’on utilise nos forces et qu’on s’engage à fond sans s’économiser. »

La détermination est totale chez le fer de lance des Val-de-Marnais qui sait néanmoins que les adversaires ne se présenteront pas en victimes expiatoires. « Cesson s’est renforcé pendant la trêve. On va les étudier du mieux possible pour être prêts. Nous on fera avec nos forces, notamment Johan qui a rejoint l’équipe. On aura l’avantage de jouer à domicile. Il faut que l’on soit capable de jouer sans stress, de prendre du plaisir tout en ayant conscience des enjeux. Il faut que l’on se relâche et que l’on continue à être collectif. C’est une de nos forces, il faut que l’on s’encourage, que l’on soit capable de rester unis. »

Face à l’actuel 11e qui compte seulement 2 longueurs de mieux (3V, 1N, et 9D), les Ivryens se sont inclinés lors de la phase aller (26-23) en étant toujours derrière à la marque. Il faudra donc être capables d’imposer un certain rythme aux visiteurs qui pourront s’appuyer notamment sur l’abattage de Jean-Jacques Acquevillo (9e réalisateur de la Lidl Starligue avec 65 buts) ou d’Allan Villeminot  (52 unités) en attaque et la solidité de Jef Lettens dans les cages. Néanmoins Rudolf Faluvegi, la dernière recrue, pourrait manquer à l’appel. Tout comme Frédéric Beauregard.