US IVRY HANDBALL

16e de Coupe de France / Saran prudent

14/12/2018

Après leur ¼ de finale de Coupe de la Ligue remporté, les Ivryens enchaînent avec un second rendez-vous, cette semaine, en Coupe de France. Ils joueront de nouveau à l’extérieur samedi, à Saran précisément, pour tenter de rallier les 8e de finale.

 

Fin d’année à très haute intensité pour les Rouge et Noir qui enchaînent avec le 2e de leurs 3 derniers matchs de cette fin de saison à l’extérieur. Pour ce 16e de finale de Coupe de France, les Val-de-Marnais se rendent à Saran, qui évolue en Proligue, avec le statut d’équipe de l’élite qui doit performer. « C’est un match pas évident à aborder pour nous » confesse Antonin Mohamed, le jeune ailier polyvalent. « Car on a dépensé beaucoup d’énergie pour le ¼ de Coupe de la Ligue et qu’ensuite on a un match très important en championnat à Aix. Mais on va y aller pour gagner, on va se battre et essayer de les piéger. On a joué le maintien contre eux la saison dernière, on est donc en mesure de les battre. On va se préparer pour y parvenir. »

Revenus du diable vauvert lors du précédent match face à Pontault, les Ivryens ont de la confiance à revendre, même si l’équipe ne sera, de nouveau, pas au complet. Antonin Mohamed : « Il faut faire avec, c’est le sport professionnel et c’est notamment à nous, les jeunes, d’aider l’équipe du mieux possible pour qu’il y ait de la continuité. On doit se montrer, tout donner. On a démontré que l’on était capable d’être présents de bout en bout sur les matchs, que l’on ne baissait pas les bras. C’est une qualité forte. Pour s’imposer il faut que l’on règle nos problèmes offensifs. Cela doit être mieux sur ce prochain match et surtout cela doit nous permettre de travailler dans la perspective d’Aix. On est dans une dynamique intéressante au niveau du collectif, il faut en profiter. »

Sur les feuilles de match et de plus en plus régulièrement sur le parquet, le jeune joueur du centre de formation se plait à goûter au plus haut niveau et voudra répondre présent lors de ce match de Coupe de France : « Je me régale d’être avec l’équipe pro. Je me donne à fond aux entraînements et quand j’ai des bouts de match, j’essaye de faire au mieux. J’ai un peu joué à Pontault et je suis gourmand, j’ai déjà envie de recommencer. Peut-être sur cette rencontre… »

Au moment où il faut combattre sur tous les tableaux, la jeune garde maison aura sûrement de quoi s’étalonner lors de ce déplacement aux contours palpitants face à un aspirant à la montée qui possède dans ses rangs des pointures comme Matthieu Drouhin, José Manuel Sierra ou encore Chema Rodriguez et l'ancien de la maison Romuald Kollé.