US IVRY HANDBALL

J12LSL / Un nul à l’arrachée

05/12/2018

Hôtes des Tremblaysiens dans ce derby bien chaud, les Ivryens ont finalement empoché un point lors de cette 12e journée de Lidl Starligue (28-28). Un résultat en demi-teinte au regard du début de match des locaux, mais qui reste encourageant pour la suite.

 

Comme un symbole, de rage et de détermination, c’est le capitaine Mathieu Bataille, qui aura inscrit le but égalisateur lors de la dernière minute de ce derby accroché, permettant aux siens de ne pas être bredouilles après une partie très courageuse. A 27-28, bien servi, le pivot n’a pas tergiversé pour tromper Patrice Annonay. Derrière, lui et ses coéquipiers ont bien défendu sur la dernière attaque et le buzzer a séparé les deux équipes. Le minimum était assuré et on pouvait clairement regretter que la victoire ne fut pas au bout tout de même. Car d’entrée les Rouge et Noir avaient démarré pied au plancher, enchaînant les temps forts et les buts (5-2 à la 5’ puis 10-5 à la 13’). Progressivement pourtant, les visiteurs de Luka Sebetic (7 buts) allaient se refaire, profitant d’un peu moins d’engagement des Val-de-Marnais (13-11 à la 21’). Le match s’équilibrait alors et les deux équipes se rendaient coup pour coup jusqu’à la pause avant laquelle l’USI virait en tête, de peu (17-16 à la 30’).

Au retour des vestiaires, les Ivryens trouvaient tout de suite le chemin des filets avant de caler. Les visiteurs sentaient qu’il y avait un coup à jouer, prenaient le jeu à leur compte et inversaient la tendance (19-21 à la 38’). Là, la tension et l’engagement montaient encore d’un cran. Sachant l’importance de cette partie, Benjamin Bataille, en parfait chef d’orchestre distillait de bons ballons et allaient au combat (5 buts). Rémy Gervelas, tout frais entré au relai de Mate Sunjic, faisait de précieux arrêts. Avec succès (25-25 à la 49’). Le TFHB n’abdiquait pas et allait repasser devant dans le sprint final (26-28 à la 58’). Au mental et à l’énergie, Linus Persson (8 buts) et les Rouge et Noir finissaient fort et décrochaient le nul. « On arrache finalement un point et je pense qu’il ne faut pas cracher dessus car on revient de -2 » analyse Mathieu Bataille. « Mais au regard de notre début de match et du trou d’air que l’on a sans aucune raison par la suite, c’est quand même assez décevant. On commence très bien, on est en place, et on s’arrête de jouer à un moment, on ne sait pas pourquoi. Un peu comme à Toulouse. On mène 10-5 et on ne doit pas s’arrêter là, il faut que l’on soit capable de faire plus encore, de tuer le match dès qu’on en a l’occasion. On a été trop tendre. »

Un discours qu’entend le portier Rémy Gervelas, qui souligne : « C’est un point super important pour la suite du championnat. Je pense qu’on a eu beaucoup de matchs de ce type ici et que souvent, on les a perdus. Cette fois, on fait nul. Les erreurs du passé ont tout de même servi. On a eu un passage délicat dans le match mais on a su relever la tête. On a fait preuve de solidarité comme depuis le début de saison. Tous ensemble. Les gars m’ont donné de la confiance quand je suis rentré, ça m’a aidé. On veut prouver que l’on est une grosse paire avec Mate. Il faut que l’on continue comme ça grâce à tout le monde, le public. »