US IVRY HANDBALL

8e de Coupe de la Ligue / En voiture pour les quarts !

20/10/2018

L’US Ivry a décroché sa qualification pour les 1/4 de finale de la Coupe de la Ligue en s’imposant à Delaune face à Nice (37-35). Une victoire qui fait du bien avant la trêve internationale, face à une formation de Proligue qui a vendu chèrement sa peau. 

 

Frustrés après la défaite concédée à Cesson en Lidl Starligue mercredi dernier, les Ivryens ont bien réagi à domicile en 1/8e de finale de la Coupe de la Ligue. Auteurs d’une belle entame impulsée par un Yosdany Rios percutant (13-8 à la 14’), les Rouge et Noir ont pris le dessus physiquement sur leurs adversaires. Bien lancés, les locaux ont enchainé les bonne séquences en attaque, mais se sont montrés trop attentistes derrière pour prendre le large au tableau d’affichage. Le Cavigal en a profité pour rester au contact, à six longueurs des partenaires de Rémy Gervelas, auteur de belles parades sur sa ligne (23-17 à la 30’). 

En seconde période, les joueurs de Sébastien Quintallet ont dû faire face au retour de leurs adversaires du soir. Moins efficaces face au but niçois, les Val-de-Marnais ont offert plusieurs ballons de contre aux visiteurs, qui ont profité de ces occasions pour revenir dans la course à l’approche du dernier quart d’heure (27-27 à la 44’). Bousculés, Walid Badi et les siens n’ont pas lâché, et ont fait preuve de caractère pour repartir de l’avant, poussés par un public au rendez-vous (33-30 à la 51’). Nice a poussé jusqu’au bout, mais les Ivryens ont tenu bon, faisant parler leur expérience pour rester en tête au coup de sifflet final (37-35).

« Pour l’état d’esprit du groupe, cette victoire est très importante. C’est toujours plus facile de travailler lorsque nous gagnons. Ce soir tout n’a pas été parfait, mais nous sommes allés chercher cette qualification. Nous sommes en 1/4 de finale de la Coupe de la Ligue, à une marche du Final 4, ce n’est pas rien » commentait le jeune meneur de jeu ivryen à la fin du match. Si la seconde période a été compliquée pour l’USI, les Ivryens sont restés mobilisés pour l’emporter, en faisant preuve d’un état d’esprit irréprochable. « Le prochain match contre Montpellier est important, comme toutes les rencontres qui vont arriver après la trêve. La coupure va faire du bien, mais nous allons beaucoup travailler pour être prêts le moment venu. » Déjà tournés vers les échéances à venir, Walid Badi et ses partenaires peuvent aborder la trêve internationale avec la satisfaction d'avoir acquis une belle qualification pour les 1/4 de finale de la Coupe de la Ligue.