US IVRY HANDBALL

J05LSL / Faire la peau aux Crocos !

02/10/2018

Ce mercredi, les Ivryens accueillent pour le compte de la 5e journée de Lidl Starligue, les Nîmois. Actuellement 4e, les Crocos n’ont pas perdu en championnat depuis le début de saison et sortent d'un nul face à Paris. Un sacré défi pour les hôtes.

 

Spécialiste des débuts de saison canons depuis quelques années, Nîmes termine, néanmoins, depuis son retour dans l’élite en 2013, régulièrement entre la 8e et la 10e place. Ce qui, malgré l’actuelle invincibilité en championnat de la Green Team et son statut de finaliste de la dernière Coupe de France, doit inviter les hôtes de la soirée à un peu de réflexion. Certes, les hommes de Franck Maurice peuvent être considérés comme les favoris de cette 5e journée après leur beau nul contre Paris, pour autant ils ont déjà démontré de sérieuses failles par le passé. Mathieu Bataille, le pivot et capitaine val-de-marnais ne nourrit d’ailleurs aucun complexe : « On doit engranger des points à domicile, que ce soit Nîmes ou une autre équipe. On avait l’ambition de s’imposer à Dunkerque la semaine dernière, on avait les compétences pour le faire mais ça n’est pas arrivé. Il faut donc que l’on soit solides sur cette réception. C’est une équipe que l’on connaît plutôt bien, avec d’anciens joueurs de chez nous, qui réalise un bon début de saison. Mais on doit se bouger les battre. Ils ont un jeu qui va vite dans les deux sens, on ne doit pas les laisser prendre la main et de notre côté bien replier notamment pour ne pas leur offrir de buts faciles. »

Surtout les partenaires de l’historique joueur formé au club devront être tout de suite dans leur match. Car à Dunkerque, il leur a fallu une mi-temps pour commencer à montrer de très belles choses. « C’est certain qu’il faut qu’on se mette la tête dedans bien plus vite » poursuit le capitaine. « Car notre première mi-temps a été catastrophique. Et ça ne sert à rien de produire du jeu ensuite si on fait ça. Il faut avoir plus la dalle. »

Les propos ont le mérite d’être très clairs, les Rouge et Noir seront, à domicile, encore plus intraitables. « On travaille très sérieusement pour préparer ce rendez-vous » conclut Mathieu Bataille. Il le faudra pour contrer Rémi Desbonnet (1er gardien de l’élite avec 49 arrêts) et ses partenaires Mohammad Sanad (16 buts), Yvan Gérard (15 unités) et autres Micke Brasseleur (15 buts) et Elohim Prandi (14 réalisations).