US IVRY HANDBALL

J03LSL / Nantes a pris le meilleur

20/09/2018

Dans le coup pendant un long moment, les Ivryens ont finalement du s’incliner face à leurs visiteurs ligériens (24-32) lors de cette 3e journée de Lidl Starligue. Ils n’ont cependant pas à rougir de leur prestation, loin de là.

 

Il y a des attitudes qui ne trompent pas. Et celles des Rouge et Noir au sortir de cette réception de Nantes en disaient long. Même s’ils furent battus sur un score finalement trop sévère (24-32), les partenaires de Yosdany Rios (4 buts, en photo) rageaient de déception au moment de rejoindre leurs vestiaires. Normal, car longtemps dans le coup, ils ont finalement cédé face à des visiteurs qui n’étaient pas imprenables. Les Val-de-Marnais ayant vraiment le potentiel pour réussir à s’offrir un petit quelque chose. D’entrée très bien dans la partie, les coéquipiers de Mathieu Bataille (3 unités) serraient les rangs en défense et aidaient parfaitement leur portier Matej Sunjic à faire de bonnes parades. Si bien que les deux équipes ne se lâchaient pas d’une semelle (4-4 à la 8’ puis 8-8 à la 23’). Dans le sprint d’avant mi-temps, le « H » faisait néanmoins une petite différence grâce à des ballons lâchés peut-être un peu vite par les Ivryens (10-12 à la 30’). « On a fait une très bonne première mi-temps que l’on termine à -2. Et je pense qu’il y avait la place pour que l’on soit mieux que cela encore » explique le portier, Mate Sunjic. « Mais on a aussi perdu beaucoup de balles, trop. Et contre une équipe comme Nantes, l’addition monte vite. »

En effet, au retour des vestiaires, les pensionnaires de Delaune ont donné le change pendant encore quelques minutes avant de commettre quelques erreurs, qui sur un tir trop rapide, qui sur une mauvaise passe. Et leurs adversaires en ont profité pour prendre quelques aises au tableau d’affichage (13-19 à la 39’). Pas abattus, les coéquipiers d’un très bon Linus Persson (5/5 aux tirs) ont continué d’y croire. La base arrière sonnait la charge par Benjamin Bataille, Yosdany Rios ou Linus Persson (20-24 à la 49’). Malheureusement, cela ne suffisait pas et dans l’emballement final, le « H » scellait le sort de la partie. Un dénouement qui n’aura pas récompensé l’implication totale des locaux et un public formidable dédié à la cause des siens. « Il y a toujours des regrets quand on perd un match » enchaîne le dernier rempart. « Même si c’est une grosse équipe, on démarre toujours le match à 0-0… Et nous voulons gagner chaque match. Il faudra retenir ce qui a été bon ce soir. La défense notamment et l’état d’esprit. On va aller à Dunkerque pour faire un résultat. »

Un discours qui a de l’écho du côté du coach, Sébastien Quintallet : « Ce qui est dommage, c’est que l’on n’arrive pas à rester un peu plus longtemps dans ce match pour réussir à les faire douter. Néanmoins, il y a eu une longue période où on a fait des choses intéressantes offensivement. En première période aussi, on a eu de bons temps forts en attaque même si on a rendu trop de ballons. Dix je crois. Pour espérer battre une équipe comme Nantes, ça ne doit pas exister. Si on gomme une partie de ces erreurs en première période, on est dedans. On doit donc grandir là-dessus. Ensuite on prend cet éclat aux alentours de la 40’, avec un temps faible trop long, avec 2x2’. Et eux derrière savent en profiter. Il faut que l’on prenne conscience de tout cela pour progresser et faire un résultat dès la semaine prochaine. »

Malgré ce revers, la détermination est donc totale. Cela promet !