US IVRY HANDBALL

La saison en chiffres !

18/06/2018

Classés 10e de la saison écoulée grâce à une ultime prestation de grande qualité face à Nîmes lors de la 26e journée, les Rouge et Noir auront su donner de sacrées émotions à leurs supporters. Retour en quelques chiffres et stats avant de plonger vers la prochaine saison.

 

14 938

Le nombre de spectateurs venus assister aux matchs (Championnat, Coupe de la Ligue ou Marrane) de l’USI cette saison. Avec pas mal de rencontres très marquantes comme le derby face au PSG disputé à la Halle Carpentier, l’énorme sommet remporté par les Rouge et Noir face à Nantes à Delaune ou encore les victoires splendides face à Chambéry, Nîmes ou bien Saran. De quoi se régaler à chaque sortie dans la salle mythique des Val-de-Marnais !

 

2 443

Le nombre d’arrêts effectués par François-Xavier Chapon sous les couleurs ivryennes en championnat au terme de sa carrière pro qu’il a refermée face aux Nîmois. Le capitaine, et dernier rempart maison, occupe, jusqu’à nouvel ordre, la 4e place au total de parades réalisées en Lidl Star Ligue. Et la première au total de penalties détournés (217). « Pour battre ce record, il faudra que le gardien joue longtemps dans l’élite ! » riait F.X. en regardant dans le rétro.

 

742

Le nombre de buts encaissés cette saison. Soit une moyenne de 28,5 par rencontre. Encourageant pour les Rouge et Noir (11e) qui ne sont pas si loin que cela de Nantes (7e) qui compte 27,9 buts pris. Quand on y pense, une défense de plus gagnée ou un contre évité, cela semble abordable finalement.

 

102

Le nombre de buts inscrits cette saison par Micke Brasseleur, meilleur buteur maison, au 17e rang du classement général. Mais il se classe 6e au total des buts depuis le champ puisqu’il n’a tiré aucun penalty !

 

60

Le nombre de saisons accomplies au plus haut niveau par l’USI. Une longévité qui a peu d’égal dans le sport professionnel et le handball en particulier.

 

10

Le nombre de points pris face aux adversaires directs lors de cette saison. Un total intéressant mais qui aurait aussi pu être encore plus généreux.

 

9

Le nombre de pros formés au club présents tout au long de la saison. Un ratio qui démontre toute la place accordée à la formation au sein de l’USI d’autant que de nombreuses jeunes pousses ont régulièrement vu leurs noms (Antonin Mohamed, Sacha Bouchillou, Enzo Jean-Louis, etc…) couchés sur les feuilles de match des Rouge et Noir.

 

1

Un petit but d’écart aura fait la différence lors de la venue de Nantes en J08. Sûrement une des victoires sur laquelle s’appuyer dans le futur – comme celles face à Chambéry et Nîmes - pour aller chercher un peu plus haut encore au classement. Car ce jour-là, les partenaires de Mathieu Bataille ont livré le match presque parfait. Dans tous les cas suffisamment pour faire tomber le 2e de la Ligue des Champions.