US IVRY HANDBALL

J23LSL / Tailler le H ?

08/05/2018

Ce mercredi, dans le cadre de la 23e journée de Lidl Starligue, les Rouge et Noir ont rendez-vous sur le parquet des Violets. Ils tenteront de remporter un second succès cette saison face aux futurs demi-finalistes du Final Four de la Ligue des Champions.

 

Figurant parmi les rares équipes à avoir réussi à faire tomber le « H » cette saison, l’USI repart donc à l’assaut d’un sacré monument à l’occasion de cette nouvelle journée de championnat, du côté de Nantes donc. En effet, les hôtes de la semaine pointent actuellement au 3e rang du classement général, en étant un peu décroché du duo de tête mais toujours sous la menace d’Aix, Saint-Raphaël et dans une moindre mesure Dunkerque. « Ce n’est pas pour rien la 3e meilleure équipe du championnat. Leur effectif est vraiment costaud et il est, pour moi, aussi fort que celui de Montpellier », analyse Youssef Ben Ali, le pivot maison. « C’est un groupe qui s’est construit avec le temps et qui permet de voyager. Ils sont au Final Four de la Ligue des Champions après un parcours quasi sans faute, c’est fort. Il y a beaucoup de variété dans leur jeu et dans les profils des joueurs. Il y a des forts, des rapides, des intenses. Ce qui leur permet d’avoir beaucoup de combinaisons et de porter le danger partout sur le terrain. Ils ne sont pas dépendants d’un ou deux joueurs. »

Mais ils ne sont pas imbattables… Surtout pour les Val-de-Marnais qui ont donc réussi ce tour de force lors de la phase aller (30-29). Youssef Ben Ali poursuit : « On a peut-être profité d’un moment qui tombait bien quand on les a battus. Mais il fallait réussir à le faire. On a eu une bonne réussite en attaque et surtout, en 2e mi-temps, on a pris peu de buts. On a joué en équipe, solidement. Quand tu es costaud derrière, tu peux te construire un match intéressant en attaque. Avoir des contres. Il faut que l’on arrive à reproduire cela. Ils seront peut-être un peu fatigués, peut-être avec la tête déjà tournée vers le Final Four. On verra bien. L’important est que l’on joue bien. Et que l’on montre autre chose que ce que l’on a produit face à Tremblay. Sur ce dernier match, on a été complètement à côté de la plaque. On a tenu 15/20’ et après c’était terminé. On s’est parlé et je pense que l’on va montrer autre chose face à Nantes. On a envie de bien finir cette saison. »

Si tous les Ivryens sont aussi déterminés que leur pivot, sûr qu’un nouveau gros coup est possible.