US IVRY HANDBALL

J22LSL / Un gros combat en perspective !

01/05/2018

Ce mercredi, les Ivryens accueillent leurs voisins tremblaysiens pour leur dernier derby de la saison. Outre le fait de se mettre définitivement à l’abri pour le maintien, les pensionnaires de Delaune voudront s’affirmer comme la 2e équipe d’Ile-de-France.

 

« Mathématiquement, on n’est pas encore maintenus donc on doit assurer le plus tôt possible notre objectif en prenant encore des points. » Posé, Léo Martinez, le demi-centre maison, résume assez tranquillement l’enjeu de cette réception de Tremblay lors de la 22e journée de Lidl Starligue. Il poursuit : « Ce match est une bonne occasion pour nous de réaliser un résultat car on joue à domicile. Cela va néanmoins être un match engagé, un gros derby face à une équipe qui, elle, a besoin de points. »

Tremblay, actuel 12e, compte en effet 10 points et est menacé par les potentiels retours de Saran (7 points) voire Massy (6 points). Les hommes de Benjamin Braux effectuent néanmoins une seconde partie de saison plus convaincante dans le jeu. Ils débarqueront de surcroit avec le couteau entre les dents. Le joueur issu du centre de formation enchaîne : « Il est certain qu’ils ont coché cette rencontre car leur calendrier est assez difficile jusqu’à la fin. Et ils jouent leur vie à chaque match. On sait que cela va être un gros combat. Dans le jeu, ils sont plutôt bien en défense globalement avec des ailiers rapides qui savent finir. Il va falloir que l’on anticipe bien dans les replis et que l’on ne lâche pas trop de ballons comme ça a pu être le cas face à Aix où on termine à 14 pertes de balle. Tremblay a aussi de bons joueurs de duel comme Steins ou Siakam mais aussi des bons arrières droits notamment, Sadoveac et Sebetic. Il y a aussi Marche au pivot qui court bien. C’est complet. »

Pour autant, les hommes de Rastko Stefanovic pourront compter sur leur esprit collectif et de réelles certitudes pour aller chercher la gagne : « On est assez sereins dans notre jeu. Il y a des choses qui sont bien en place comme notre défense. On a de bons automatismes et on a montré que cela fonctionnait bien face à Chambéry, Massy et Saran. Même face à Paris, on a plutôt bien joué globalement. À Aix, on a tenu le coup même si on avait des blessés. On a trouvé des solutions avec les jeunes et on devrait avoir des retours pour ce match. Si on met de l’intensité tout de suite et que l’on fait attention à ne pas perdre trop de ballons, on peut faire quelque chose. Dans tous les cas cela va être intense. »