US IVRY HANDBALL

J20LSL / À Saran pour se libérer !

12/04/2018

Sur une bonne dynamique depuis 3 matchs, les Rouge et Noir peuvent s’offrir une fin de saison ambitieuse s’ils passent le cap d’une nouvelle victoire face à Saran, ce samedi, lors de la 20e journée de Lidl Starligue.

 

11e, à 6 longueurs de mieux que leurs hôtes du week-end, les Ivryens se déplacent donc à Saran avec beaucoup d’ambition à l’occasion de cette 20e journée de Lidl Starligue. En effet, après avoir battu Chambéry et Massy puis avoir réalisé un match vraiment intéressant face à Paris, les hommes de Rastko Stefanovic ne sont plus loin d’obtenir leur billet pour rester, la saison prochaine, dans l’élite - le maintien s’était joué à 16 points la saison dernière et parfois plus bas auparavant -. Possédant une certaine marge de manœuvre donc, les partenaires de Fabien Ruiz Margaria se déplacent avec détermination chez cet adverse direct qu’il conviendrait de distancer définitivement. Le joueur détaille : « Quand on regarde le classement, on se dit que si l’on gagne on les met à 8 points, voire “9” puisque l’on peut avoir le goal-average particulier. Ce qui fait que ça serait compliqué pour eux de nous revenir dessus par la suite. Massy serait à la même distance. Du coup, c’est le match qui peut nous faire passer vers une bonne fin de saison. On pourrait aborder avec plus de sérénité la suite et peut-être jouer plus libérés encore et aller chercher de nouveaux bons résultats. » Alors que 6 autres rendez-vous seront programmés ensuite, les pensionnaires de Delaune pourraient en effet grimper un peu plus encore au classement.

En attendant, c’est bien sur ce déplacement crucial que les esprits sont tournés. « Saran n’a pas gagné depuis un moment » concède l’arrière gauche et défenseur principal. « Mais pour moi, ça ne veut rien dire. Car ils n’ont joué que des équipes du haut de tableau depuis la reprise et pas d’adversaires directs. On sait que s’ils veulent rester en première division, cette rencontre est très importante est primordiale. » L’accueil promet donc d’être costaud. « On connaît l’ambiance là-bas, ça va être chaud. Sur le plan du jeu, on sait que cela risque de beaucoup tourner autour de Chema Rodriguez. Il est le thermomètre de l’équipe. S’il n’est pas à son meilleur, cela joue moins bien même s’il y a des joueurs de qualité comme Acquevillo qui a beaucoup d’impact et fait du mal à toutes les défenses ou encore Romuald (Kollé, ndlr) qui a bien progressé. Il y a aussi Eymann qui est intéressant. C’est une bonne équipe, il faut faire attention. De notre côté, on a eu quelques jours de repos, ce qui fait du bien, et j’ai l’impression qu’on est vraiment sur un bon cycle. Il y a un super état d’esprit. On a travaillé des combinaisons intéressantes à l’entraînement, c’est bien. »