US IVRY HANDBALL

J14LSL / Ville rouge ou ville rose ?

13/02/2018

Battus par Chambéry en 8e de Coupe de France pour la reprise officielle la semaine dernière, les Ivryens retrouvent Delaune, ce mercredi, pour le compte de la 14e journée de Lidl Starligue. Face à Toulouse, ils veulent s’offrir une 4e victoire cette saison.

 

Actuel 7e du classement de l’élite, Toulouse, avec ses 13 points, apparaît un peu comme le premier de la 2e partie de tableau. Décroché de la tête (Nantes, le 6e, compte 17 points), les hommes de Philippe Gardent ont, depuis le début de saison été capables de quelques exploits (succès 26-25 face à Aix en ouverture d’exercice et 24-32 contre Dunkerque) mais aussi de passer à côté de matchs qui semblaient à leur portée (défaite 34-33 à Saran et nul à domicile contre Cesson 30-30). Pour autant, ce qui marque dans le parcours des Haut-Garonnais c’est une certaine régularité face aux équipes du « même calibre ». « C’est une équipe plutôt stable, qui a connu très peu de changements au fil des dernières saisons » détaille François-Xavier Chapon, le portier et capitaine des Rouge et Noir. « Il y a eu beaucoup de matchs où ils étaient derrière et sont finalement passés devant, parfois sur le fil. Quand on a joué face à eux, on était bien dedans pendant toute la première mi-temps et à un moment, on a disparu 5’ et ils en ont profité (35-29). » Sur le roster, le Fenix affiche une équipe équilibrée où le collectif, malgré quelques grosses individualités (Ilic, Garcia, Ruiz-Sanchez), semble prendre le pas. « C’est vrai que ça n’est pas forcément clinquant mais il y a de très bons joueurs. A l’aller Ternel a fait un super match par exemple. Ils sont aussi très bons sur les contres qui alimentent beaucoup leur marque. »

Autant dire qu’il va falloir être bien regroupés pour espérer décrocher les 2 points ce mercredi. « C’est un match à domicile et comme tous les matchs à domicile, on mise dessus pour prendre des points. On a les capacités de les battre » poursuit l’étendard val-de-marnais. « Même si on a perdu face à Chambéry, je pense qu’il faut que l’on retienne que l’on a quand même inscrit 30 buts. Ça c’est un bon point. D’un autre côté, on a aussi mal commencé donc on a couru après le score et comme il nous manquait des joueurs, ça a été plus difficile. La recette, comme souvent, sera d’être très forts en défense. Il faut que l’on mette plus d’intensité encore et que l’on prenne le dessus sur leur attaque. Il ne faut pas que l’on subisse trop de contres surtout car ils savent très bien les gérer. »

Du combat et de la précision seront donc nécessaires pour les pensionnaires de Delaune qui voudront faire vibrer leur salle fétiche. Un succès d’entrée permettrait de prendre des distances supplémentaires avec la zone rouge et donnerait quelques ambitions supplémentaires pour la suite de l’exercice. Il n’y a plus qu’à !