US IVRY HANDBALL

Reprise costaude pour les Rouge et Noir !

09/01/2018

Ce mardi matin, les hommes de Rastko Stefanovic étaient de retour à l’entraînement pour le début de la préparation hivernale. Ils sont rentrés tout de suite dans le dur avec de la musculation et du travail de fond.

 

Mercure qui frôle les 3°, brume qui se dissipe difficilement et ciel gris, le stade Clerville, qui surplombe Delaune, avait revêtu ses conditions hivernales les plus « clémentes » pour le retour de l’US Ivry Handball ce mardi matin. Et la reprise s’est donc faite avec du travail de fond en seconde partie de matinée pour les partenaires de François-Xavier Chapon qui se sont arrachés sur la piste, après de bonnes séries en musculation et le traditionnel speech de reprise du staff. Sans les internationaux, le groupe a tout de même retrouvé ses habitudes au rythme des vannes de Micke Brasseleur, des poids soulevés et des tours de terrain enchaînés avec plus ou moins de difficultés... selon l’implication mise à s'entretenir pendant les vacances.

Rastko Stefanovic nous détaille cette prépa : « On n’est pas au complet mais ça n’est pas grave, on a l’habitude. Il y a des joueurs qui étaient déjà bien prêts en arrivant, d’autres qui vont devoir faire plus. Il n’y a pas de secrets, il faut travailler. C’est ce qu’on va faire. On a suffisamment de temps pour préparer la suite car le championnat reprend le 14 février avec la venue de Toulouse. Cela va être dense comme la première partie de saison donc il faudra être prêts vite. On aura peut-être un calendrier un peu plus favorable dans la seconde partie. Il y aura des moments où il faudra prendre des points. Avant cela, il faut travailler dur pendant un mois. Même s’il faut qu’ils courent dehors, je ne culpabilise pas (rires). On va avoir 3 matchs amicaux face à Créteil à deux reprises et Tremblay, c’est bien car ce sont des équipes qui ont un bon niveau et sont proches géographiquement. Si on a besoin, on pourra aussi travailler contre le centre de formation. Ensuite on reprendra face à Chambéry à la maison en Coupe de France, avec des ambitions, et ensuite il y aura Toulouse. Ils seront prenables. »

Clef de voute de cette période importante, Daniel Hager, qui est au soutien de Rastko Stefanovic et David Degouy, détaille le programme des prochains jours : « Les joueurs ont eu 15 jours de coupure. Certains ont continué un petit peu juste après le dernier match. L’idée est ensuite d’avoir une semaine où tu ne fais rien et une semaine où tu recommences à te bouger. En 15 jours, on ne perd pas complètement mais si on ne fait rien, la reprise est difficile. On a 5 semaines et ça passe assez vite. Les 3 premières semaines, c’est un gros travail foncier par exemple avec le handball en complément. Ça peut piquer. Ensuite ce qui est différent à cette période, ce sont évidemment les conditions climatiques. Donc on ne se prépare pas de la même façon. Il faut prévoir des replis en salle éventuels. Quand c’est froid et sec, on peut dire qu’on a de la chance ; quand ça glisse, il faut faire autrement. On a par exemple un travail dans les côtes à faire dans les jours à venir, si on est coincé par la pluie, il faudra faire autrement. »

Le temps étant maussade, le technicien est déjà la tête dans ses carnets pour permettre aux Rouge et Noir de travailler sereinement et efficacement !