US IVRY HANDBALL

J08LSL / Des requins face au dernier dauphin

07/11/2017

De retour à domicile après presqu’un mois, les Rouge et Noir reçoivent Nantes pour un match qui s’annonce forcément relevé. Les visiteurs, 2e la saison passée mais pointant actuellement au 6e rang, n’ont pas démarré leur saison comme espéré, mais possèdent un effectif plein de ressources. Rien qui n’effraye les locaux qui ont bien résisté aux Ligériens la saison passée.

 

Un nul et une défaite d’un but. Voilà le bilan des Ivryens face au « H » lors de l’exercice 2016-2017 dont peu d’équipes peuvent s’enorgueillir. Quand on sait par ailleurs que les hommes de Thierry Anti n’ont perdu que 3 fois sur le même temps, cela met clairement en perspective les capacités des pensionnaires de Delaune à tenir la dragée haute à ce prochain adversaire qui se présente ce mercredi. Et c’est avec ces chiffres à l’appui que cette nouvelle rencontre est abordée. Comme le détaille François-Xavier Chapon, le capitaine et gardien de l’USI : « On a forcément ce passé récent en tête. On sait que ça va être relevé. Et je ne pense pas qu’ils soient moins bien en ce moment parce qu’ils viennent de perdre face à Chambéry qui n’est pas à sa place. Au contraire. Ils ont réussi un bon résultat en Ligue des Champions ce week-end face à Plock et voudront aussi se racheter en championnat. Cela va être un match difficile, et ils le sont tous, que l’on va jouer pour gagner, forcément. L’idée va être d’être dans le match le plus possible, de s’accrocher et de les faire douter. Sur le papier, c’est sûr qu’ils sont très solides. Ça défend bien, il y a de gros buteurs. Mais il y a des jours où c’est possible… »

L’expérimenté dernier rempart parle en connaissance de cause. Et il confirme que lui et ses partenaires ont envie de réussir un bon coup à la maison. « On a été très déçus de notre résultat à Toulouse. 6 buts d’écart, c’est dur. On n’a pas été bons en défense et il faut que l’on se resserre sur ce point-là. Mais on a aussi manqué de réussite. Des ballons qui vont sur les montants et qui amènent derrière un contre alors qu’on avait la balle pour bien passer devant. 3 fois dans le match. Ça change la physionomie. C’est dommage car en première période, on est dans le coup. Être mieux en défense, face à Nantes qui est costaud en attaque, ça ne va pas être évident avec son pivot très actif ou ses arrières, mais je sens que l’équipe est dans un bon état d’esprit. Il y a de l’envie et on doit faire des résultats face à d’autres équipes que nos concurrents directs. On sait que le maintien se jouera là-dessus. La saison dernière, Créteil est descendu malgré des bons résultats face aux concurrents directs justement. Il nous faudra aussi peut-être un peu plus de “réussite” dans ce que l'on entreprend. »

Couplée à une constance de la première à la dernière minute, la maison rouge et noire ne serait pas loin de la vérité ! Poussés par le public, les Ivryens seront au rendez-vous dès 20h pour une nouvelle soirée palpitante.