US IVRY HANDBALL

J07LSL / Les Rouge et Noir chutent dans la ville rose

04/11/2017

Valeureux mais manquant un peu de constance, les Ivryens ont finalement dû s’incliner sur le parquet du Fenix au terme de la 7e journée de Lidl Starligue (35-29).

 

De retour après la trêve automnale, les Val-de-Marnais avaient de l’envie à revendre au moment de se retrouver sur le parquet de Toulouse. Et dès l’entame, les partenaires de Micke Brasseleur (9 buts) étaient dans le bon tempo. Tout comme leurs adversaires d’ailleurs. Si bien que les deux formations se rendaient coup pour coup pendant tout le premier acte au point de ne pas se lâcher d’une semelle. Le score passait ainsi de 5-5 à la 10’ à 10-10 à la 22’ puis 15-16 à la 30’. « On a été vraiment bien lors de cette première mi-temps » analyse le coach Rastko Stefanovic. « On a été groupé et cela a été moins le cas par la suite. »

Après la pause réglementaire, les visiteurs continuaient de proposer du jeu. Walid Badi et César Castro (7 buts) s’illustraient notamment (19-19 à la 36’). Malheureusement, les partenaires de François-Xavier Chapon (10 arrêts) allaient connaître un petit passage à vide. Les Haut-Garonnais en profitaient pour inscrire un 4-0 qui allait changer la physionomie du match (23-19 à la 40’). Décrochés, les Rouge et Noir allaient devoir cravacher pour tenter d’aller chercher la victoire. Toute l’équipe dans le sillage notamment de Yosdany Rios (6 buts) ou encore Mathieu Bataille (2 sur 2) mettaient de l’engagement. Mais Toulouse restait devant. Et ce, jusqu’au bout !

Le coach maison de poursuivre : « On s’est un peu trop précipité en début de 2e mi-temps. Si chacun part de son côté, c’est plus difficile d’y arriver. On est bon quand on joue ensemble et ce n’est pas ce que l’on a fait à certains moments. On s’est précipité, on a tiré vite, on n’a pas fait les replis comme il faut. Même en défense, on a mis de l’engagement, mais on n’a pas toujours joué avec la tête. Il faut que l’on arrive à éviter ce genre de trou. C’est dommage car on aurait pu faire mieux car Toulouse est une équipe solide, avec des grands gabarits en défense, qui a bien varié, mais il y avait de la place. On est déçu. »

Prochain rendez-vous mercredi à 20h face à Nantes dans l’antre de Delaune.