US IVRY HANDBALL

J06LSL / Revers à Nîmes

18/10/2017

Ce mercredi, les Ivryens n’ont pas réussi à battre leurs hôtes nîmois dans un Parnasse acquis à la cause des locaux. Et ce malgré une belle combativité (29-25) et un retour intéressant en fin de partie.

 

Très performants depuis le début de saison, les Verts se présentaient comme des adversaires de poids à l’occasion de cette 6e journée de Lidl Starligue. Et le déplacement fut donc à la hauteur de la réputation qui précédait ce choc. D’entrée, Nîmes prenait les rênes de la rencontre en passant un 5-2. Vozab et Rebichon (6 buts) animaient l’attaque locale tandis que Mathieu Bataille (5 buts) ou encore Yosdany Rios poussaient pour les Val-de-Marnais. Si bien que les hommes de Rastko Stefanovic revenaient à hauteur (7-7 à la 15’).  « On s’est fait piqué un peu en début de match après un départ moyen » détaille l’ailier gauche Mahamadou Keïta. « Ensuite, on se réveille et on se met dans le match. Dans les 15 premières minutes, on fait jeu égal. Après on est bien jusqu’à la 20’ et ensuite, on a un trou. » Là, les visiteurs encaissent un 6-0 qui va, en partie, faire basculer le match (16-10). A la pause, les Crocos mènent de 5 longueurs (16-11).

Au retour des vestiaires, les locaux continuent de mener les débats sur le même rythme. On se dit alors que revenir sera vraiment difficile. Mais les partenaires de François-Xavier Chapon (11 arrêts) s’accrochent (20-16 à la 36’) avant de décrocher un peu (25-18 à la 38’). Mais dans la dernière partie de rencontre, toute la formation val-de-marnaise va revenir tout prêt (27-24 à la 58’). Sans pouvoir pour autant espérer arracher un nul ou réaliser un hold-up. « On a couru après le score tout le match même si on a su parfois relever la tête » analyse l’ailier formé au club. « Mais ça a été difficile quand même. C’est dommage car je crois qu’il y avait quelque chose à faire ici. Sans manquer de respect à Nîmes, je pense qu’ils étaient à notre portée mais on a trop raté devant le gardien que l’on a fait briller. Ce qu’on retient du match, c’est que malgré toutes les bêtises faites comme les pertes de balle et les shoots ratés, on finit à -4. Il y a du positif à retenir. »

Avant de transcrire ça sur la prochaine opposition en championnat qui aura lieu à Toulouse lors de la J07, le 4 novembre prochain, la trêve internationale va permettre de continuer à travailler et récupérer.