US IVRY HANDBALL

J05LSL / Un nul mitigé

12/10/2017

Opposés à Massy, ce mercredi à Delaune, les Rouge et Noir ont concédé un nul qui ne satisfaisait vraiment aucune des deux équipes (24-24). Si l’on a senti que les locaux avaient tout ce qu’il fallait pour aller chercher la gagne, ils ont aussi compté 5 buts de retard. Il faut donc voir le côté positif.

 

Parfois, même si l’amertume est bien présente, il faut savoir voir le verre à moitié plein. Après ce nul (24-24) concédé face à Massy, c’est le cas. Car dans une fin de match étouffante, les partenaires de François-Xavier Chapon sont tout de même allés arracher une égalisation à 40’’ du terme après avoir compté jusqu’à 5 buts de retard à la 38’ et encore 4 à la 47’ face à leurs visiteurs. C’est donc au mental, comme le soulignait après la rencontre le coach Rastko Stefanovic, que les Ivryens ont acquis ce petit point. Dans cette partie, pourtant, les Rouge et Noir semblaient parfaitement engagés et menaient rapidement (3-1 à la 6’ puis 7-4 à la 14’). Mais progressivement les promus prenaient le pli et par Walczak (6 buts) notamment trouvaient le chemin des filets. Surtout Bellahcene (20 arrêts), dans ses cages, jouait avec les nerfs des shooteurs val-de-marnais. Si bien que Massy inscrivait un 1-6 qui faisait basculer la première période. Auteur de 5 buts et toujours impeccable, le pivot Mathieu Bataille analyse : « On démarre bien mais on fait quelques erreurs qui nous empêchent de prendre le large. Du coup, on est à portée de fusil et à un moment on disparaît complètement et ils en profitent. Ce passage à vide est difficile à expliquer. Il y a un enchaînement de circonstances, chacun a fait son erreur. On ne peut pas se permettre de rater autant de choses. » À la pause, les Essonniens passaient donc devant (12-15).

Au retour des vestiaires, ils poursuivaient sur cette lancée et faisaient donc monter leur avance jusqu’à +5 (13-18 à la 35’). Mais grâce à un gros effort collectif, en particulier en défense, les Rouge et Noir allaient grignoter leur retard grâce à l’impact des pivots maison (9 buts au total pour Mathieu Bataille et Youssef Ben Ali) mais aussi de François-Xavier Chapon sur sa ligne (8 arrêts). Pugnaces, on voyait aussi Yosdany Rios donner de sa personne (4 buts, en photo), Mahamadou Keita débloquer les siens dans un moment crucial ou encore Oussama Hosni retrouver de la réussite pour inscrire le but de l’égalisation. « On a couru derrière toute la mi-temps et à la fin, on manque de lucidité quand on a les ballons pour passer devant » poursuit l’historique joueur du club. « Ça nous coute cher. Après vue la physionomie, on s’en sort plutôt bien avec ce point pris mais ce nul n’est pas vraiment le résultat qu’on espérait, donc on est déçu. »

L’arrière droit tunisien Oussama Hosni poursuit : « Ça a été un match difficile et Rastko nous avait prévenus que ça le serait, qu’il ne fallait pas sous estimer cette équipe. On n’a pas été très concentré en début de rencontre, on a raté pas mal de tirs et Massy a bien géré son match de son côté. Ils ont su mettre du rythme. Malheureusement, on n’a pas gagné mais heureusement, on n’a pas perdu. Il va falloir récupérer et se remettre au travail pour aller s'imposer la semaine prochaine. »

Un point dont il faudra donc se contenter en attendant un bon coup à l’extérieur, pourquoi pas la semaine prochaine dans le Gard.