US IVRY HANDBALL

La N2 est ambitieuse !

25/09/2017

Vainqueurs de leurs deux premiers matchs de championnat, les joueurs de N2 veulent remonter en N1 après une saison compliquée marquée par une descente. Daniel Hager, le coach formateur, éclaire les enjeux de cette nouvelle saison pour la réserve rouge et noire.

 

Redescendus en N2 à l’issue de la saison 2016-2017, les joueurs de la réserve val-de-marnaise ont débuté avec entrain leur nouvel exercice s’offrant deux succès en autant de parties disputées (Villemomble puis Serris). Un départ encourageant qui doit permettre d’amorcer l’opération reconquête voulue en début de préparation comme le détaille Daniel Hager : « L’objectif des joueurs, comme le mien, est de remonter. Mais ça ne sera pas simple au regard des équipes qui composent notre groupe. Les matchs seront tous difficiles. Mais c’est ce qui doit nous faire grandir aussi. Le groupe a changé et certains vont devoir prendre leurs responsabilités pour que l’on arrive à remonter en N1. »

Au regard de la saison dernière, le groupe a donc évolué mais le parcours reste en tête par ailleurs. « Il y a de la déception sur la saison dernière car si le niveau m’avait semblé vraiment trop fort, on l’aurait reconnu et voilà » explique le technicien. « Il y avait des équipes au dessus, c’est sûr, mais je pense qu’il y avait matière à gagner les matchs qui nous ont manqué. Il y a des raisons collectives à cela avec notamment la nécessité pour moi de mettre certains joueurs qui évoluaient avec l’équipe première au repos quand cela me semblait important. Il faut jongler. Ce qui fait que par moment, on n’a pas réussi à faire basculer certains matchs où on menait. On en a perdu d’autres d’un but. »

Des pistes à explorer dans le travail pour que les « petits nouveaux » avancent avec ambition ? Le coach : « Il faut que les joueurs s’emparent de ces moments cruciaux. Ensuite, j’ai été déçu de ce que l’on a produit défensivement. On prenait trop de buts, il faut que l’on soit plus solide dans ce secteur. » Du contenu donc qui ne devrait pas manquer d’alimenter les séances et les rencontres de Daniel Hager dans les semaines et mois à venir.