US IVRY HANDBALL

J02LSL / Une première pour hausser les couleurs

19/09/2017

Deuxième levée du championnat, ce mercredi, à Delaune, avec la réception, pour les Ivryens, d’Aix. Un choc haut de gamme pour deux équipes qui seront à la recherche de leurs premiers points cette saison.

 

Battues respectivement par Paris et Toulouse, à l’extérieur, les deux équipes de l’USI et du PAUC arrivent donc à l’aube de cette 2e journée de Lidl Starligue avec beaucoup d’appétit. Valeureux lors de leur déplacement à Coubertin, les locaux n’ont clairement pas démérité sur le parquet du champion en titre, notamment avec les quelques absences relevées tandis que leurs visiteurs ont subi, eux, un hold-up qui a dû leur laisser de réels regrets. Tout ça amenant l’idée que les deux équipes seront surmotivées pour ce rendez-vous.

Rémy Gervelas, le portier maison, lance : « On a hâte de démarrer à la maison. La saison va vraiment commencer là, chez nous, sur nos terres. Et on veut déjà tout faire pour être invaincus à Delaune. Cela veut dire qu’on va se bagarrer comme il faut pour obtenir cette victoire. Je pense que c’est vraiment bien de commencer face à eux à la maison. » Vainqueurs de la dernière confrontation entre les deux clubs lors de leur déplacement dans le Sud en J22, les hommes de Rastko Stefanovic s’étaient inclinés à domicile, l’année passée, lors de la 8e journée. « Face à eux, c’est toujours très engagé. Ils auront à cœur de réaliser un résultat ici. C’est une équipe qui est en reconstruction mais pour viser plus haut que les saisons dernières, vers l’Europe. Ce sera donc très intéressant » analyse l’expérimenté portier. Ils ont une belle base arrière, de bons gardiens. Ils savent jouer vite. Mais nous aussi. On va courir. On a de bonnes choses à faire valoir. Le recrutement a été bon avec un dernier renfort qui vient d’arriver. On a aussi des jeunes. On peut montrer un beau visage. Quand on est appliqué, combatif, on est capable de battre tout le monde. Il faut être dans cette optique. »

Et ce malgré, le fait d’être sorti de la Coupe de la Ligue et la première défaite face à Paris. « Ce sont deux défaites différentes. Face à Nice, on a vu la réalité des choses, on n’était pas prêts, on était en rodage encore tandis que face à Paris, on est parti avec beaucoup plus d’ambition, l’envie de gagner, même si c’était Paris. C’est bien différent. Le contraste des deux matchs permet d’avoir une vision positive pour la suite. »

A l’image de ses partenaires, le joueur formé au club a une réelle envie d’en découdre et la capacité, dans le collectif, d’apporter une belle pierre à ce futur édifice.

Rendez-vous dès 20h, mercredi, pour soutenir les Rouge et Noir !