US IVRY HANDBALL

PORTRAITS CROISÉS : FRANÇOIS LEQUEUX / MARC-OLIVIER ALBERTINI

11/09/2017

François LEQUEUX, Bénévole (Parent Dirigeant) depuis 2015, Président depuis juin 2017

Marc-Olivier ALBERTINI, Bénévole de 2012 à 2017, Président de 2012 à 2017

 

François Lequeux

« J’ai très vite partagé les valeurs fondamentales de l’US Ivry, l’alliance du sport pour tous et du sport professionnel »

Marc-Olivier Albertini

« En tant que Président, mon rôle a été de structurer le club, fédérer les bénévoles autour du projet du club et trouver le bon équilibre entre l’équipe Pro et le secteur amateur »

 

 

Qu’est-ce qui t’as poussé à être Bénévole au club ?

Marc-Olivier : De 1994 à 2004, j’ai été joueur professionnel, au poste de gardien, à Ivry. J’y ai vécu de belles années et je l’ai toujours suivi.

Avec le temps j’ai pu constater que le club se dégradait doucement. C’était le moment pour moi de donner un coup de main. J’étais Président de l’Association des Joueurs Professionnels de Handball, à cette occasion j’ai pu voir comment cela se passait dans d’autres clubs et dans d’autres sports.

En 2012, j’intègre le Comité-Directeur et devient Président du Club.

François : Je me suis engagé en tant que Parent Dirigeant vis-à-vis de ma fille qui commençait la pratique du Handball au Club. Par la suite, j’ai pu nouer des relations avec les autres parents, au-delà des résultats sportifs, ce sont les bons moments partagés qui poussent à plus d’implication. En rencontrant d’autres personnes liées au Club, comme nos anciens de l’Amicale, j’ai très vite partagé les valeurs fondamentales de l’US Ivry, l’alliance du sport pour tous et du sport professionnel. J’ai intégré le Comité Directeur en Novembre 2016 et petit à petit les choses ont évolué. Avec le départ de Marco, nous avons collectivement fait le choix d’une personne pour le remplacer, moi en l’occurrence.

 

Quelle est ton action au sein du Club ?

Marc-Olivier : En tant que Président, l’essentiel de mon rôle a été de fédérer une équipe de bénévole autour des projets du club, animer et présider le Comité-Directeur, impulser de nouvelles idées, structurer le club.

Le Président représente le Club auprès de tous les partenaires, publics et privés. Il est également le garant du bon fonctionnement et de la santé du Club.

Tout le temps de ma présidence, j’ai fait en sorte qu’il y ait un bon équilibre entre l’équipe professionnelle et le secteur amateur.

Sans oublier que de nouvelles énergies ont été trouvées pour faire partie de notre équipe de bénévoles.

François : Lorsque l’on est Parent Dirigeant, on se rend compte des responsabilités que l’on a vis-à-vis du club. Cet engagement est indispensable au bon fonctionnement du club. J’ai participé à générer du lien entre les parents, à faire germer des idées autour du collectif, la section est ce que nous en faisons. Le développement du secteur féminin commence dès les petites sections. Nous avons fait tous les déplacements, quelques soient les résultats, c’était une belle aventure.

En tant que Président je suis garant du bon déroulement des projets du club, décidés au sein du Comité Directeur et validés en Assemblée Générale.

Il faut faire face aux nouveaux défis qui se présentent, les financements notamment. Le développement économique du club est un enjeu lourd de responsabilités.

Je suis également garant de l’équilibre du club et de l’application des valeurs de l’US Ivry Omnisport, comme la mixité, l’émancipation… La formation est également un enjeu majeur de la vie du club.

Lorsque l’on a des projets ambitieux, il faut penser à l’avenir, avoir une projection sur l’après, cela rentre dans mes fonctions. J’adhère à l’idée que notre équipe 1ère est une locomotive pour toutes et tous.

 

Que fais-tu comme travail ?

Marc-Olivier : Je suis chargé de la prévision des effectifs des collégiens du Val de Marne et de la sectorisation des élèves.

François : Je suis travailleur social au Département du Val de Marne, plus précisément à la protection de l’enfance, depuis 10 ans. Je suis éducateur spécialisé de formation.

 

As-tu une anecdote à nous faire partager ?

François : Lorsque l’on est Parent Dirigeant et que l’on tient la table de marque, il faut garder de la distance par rapport à ce qui se passe sur le terrain.

Lors d’un match du collectif de ma fille, j’étais très en colère des injustices infligées aux jeunes filles. J’ai pris conscience que ma responsabilité était de garder mon calme et contenir ma colère pour que le match ne bascule pas.

C’est très compliqué car la passion générée par le sport nécessite de garder son sang-froid, la bonne distance est nécessaire pour tenir son rôle et défendre, ici, nos valeurs de fair-play.

 

Un petit mot pour finir

Marc-Olivier : J’ai vécu 5 années passionnantes avec des personnes intéressantes et pleines d’entrain.  Ces années ont été très riche pour moi, elles m’ont fait grandir et je n’en garde que de bons souvenirs.

Je suis fier que l’on ait réussi à garder le cap sur nos objectifs et que nous ayons pu redresser la situation du Club. La mise en place, au fur et à mesure, d’une nouvelle structure, dédiée à la valorisation des bénévoles et à la suscitation de vocations, est un nouvel axe et qui donne de bons résultats.

Le Club est maintenant sur de bons rails, il faut pérenniser.

Bon Courage au Comité-Directeur.

François : Les bénévoles sont l’ADN du club. Ils sont indispensables et on ne peut pas les remplacer par des prestataires car ils font partie des valeurs véhiculées par l’US Ivry handball. Les bénévoles grandissent et évoluent avec le club, ils font partis d’un tout, ce qui n’est pas toujours simple avec les enjeux du professionnalisme.

De plus, il est très agréable d’avoir des bénévoles qui s’impliquent et aiment le club.