US IVRY HANDBALL

Encore une belle fête lors du Marrane !

04/09/2017

Ce week-end, le Marrane a réuni, à Dreux et Ivry, un public large et enthousiaste. Autour du handball pro, des féminines ou encore des Jeunes Talents, le spectacle et la performance ont été au rendez-vous !

 

12 matchs en 3 jours, voilà le programme que les plus assidus ont pu apprécier à l’occasion de cette 41e édition du Challenge Marrane. Et pas des moindres donc, car outre la double opposition remportée chez les pros par l’USI face à l’Espérance de Tunis, les jeunes pousses ont aussi régalé le public de leurs arabesques. Tandis que les filles maison (prénationale) ont démontré beaucoup d’abnégation face à Malakoff (N3). À chaque match, le maillot val-de-marnais a été mouillé avec un superbe état d’esprit.

Pour les hommes de Rastko Stefanovic, il s’agissait d’abord de finaliser leur préparation en vue de la reprise qui se fera vendredi en Coupe de la Ligue face à Nice. Après un nul vendredi à Dreux (28-28), les partenaires du capitaine François-Xavier Chapon ont finalement remporté la seconde opposition samedi (28-27) au cours d’un match où la ferveur aura été totale entre les supporters locaux et les visiteurs, venus en nombre et équipés de pied en cap. Sur le terrain, les Val-de-Marnais ont démontré de bonnes choses en défense notamment où ils semblent déjà bien en place. En attaque, le potentiel est aussi important et demande encore quelques réglages. Ce qui est certain, c’est que les recrues sont bien intégrées. Youssef Ben Ali a le plus joué tandis que Mathieu Bataille souffrait d’une petite blessure. De son côté Yosdany Rios doit encore prendre ses marques puisqu’arrivé un peu plus tard. Pour le reste, tout le monde semble fins prêts pour aller chercher une nouvelle belle saison en Lidl Starligue avec un début de saison qui s’annonce crucial.

Du côté des filles, les protégées de Claude Pierquin ont montré un très beau visage, en match d’ouverture, samedi, face à Malakoff. Accrocheuses de bout en bout, celles-ci ont vraiment tout donné pour tenter de décrocher la victoire. Malheureusement, les visiteuses, un petit cran au dessous, ont su mieux gérer les moments clefs de la partie et prendre le meilleur (22-28). On retiendra une belle combativité et une solidarité intéressante pour la suite des événements.

Chez les -18 ans, qui ont disputé 4 matchs en 2 jours, c’est le carton plein. Premier de leur poule après avoir disposé de Paris (18-11) et de Limoges (21-12) samedi, les joueurs de Thierry Tayan se sont imposés en finale face à l’Entente 95 dans un match très costaud (35-34). Paris a de son côté pris la 3e place tandis que Dunkerque échouait au pied du podium. L’ACBB étant 5e alors que Limoges fermait la marche. Des mains du président François Lequeux, les minots pouvaient soulever leur premier trophée de la saison… Avant d’autres succès ? À suivre !

Au terme de 3 jours de passion, l’idée que la saison qui s’ouvre sera une nouvelle fois fabuleuse. Pour ses 70 ans, fêté en partie samedi soir, l’USI est une institution qui n’a jamais eu autant de sève et d’envie.