US IVRY HANDBALL

J23LSL / Ivry surpasse Nîmes !

13/05/2017

Hôtes de cette 23e journée de Lidl Starligue, les Rouge et Noir ont livré l’un de leurs meilleurs matchs de la saison face à Nîmes (33-23). Impériaux en défense, ils ont su concrétiser leur domination en étant au diapason en attaque. Ils grimpent d’un rang au classement (8e).

 

Très bien en place avant la trêve au point de mettre en difficulté les gros bras de l’élite dont Nantes à domicile lors de la J21 (29-30) et de battre Aix à l’extérieur (28-30) lors de la J22, les Ivryens pouvaient nourrir de légitimes ambitions pour cette reprise à Delaune face à Nîmes. Certes, les Gardois s’étaient imposés à l’aller (29-27) lors de la première journée et pointaient à la 5e place avant la rencontre. Par ailleurs les locaux pouvaient risquer de ne pas être derechef dans le rythme. Il n’en fut rien.

D’entrée les partenaires de Morten Vium (9 unités, en photo) prenaient les devants en étant bien compacts en défense et en profitant de chaque occasion sur le front de l’attaque. L’ailier droit s’illustraient particulièrement dans cette entame sur contre ou sur penalty. Si bien que le score était de 7-2 à la 12’. Piqués au vif, les visiteurs ne pouvaient en rester là et retrouvaient de la cohésion en s’appuyant sur un côté gauche efficace (Dupuy/Rebichon/Gudjonsson) et un pivot dans le tempo. Dans un temps faible, l’USI se faisait donc remonter (9-9 à la 20’). Mais dans le sillage notamment d’un Elohim Prandi déterminé et d’un Juan Del Arco puissant, les locaux gardaient le leadership et remettaient la main sur la partie (15-12 à la 28’) avant de rejoindre le vestiaire avec la plus courte des avances (15-14).

Après cette fin de première période mal payée, les Val-de-Marnais repartaient pied au plancher en début de seconde. Nîmes, approximatif sous la pression de la défense maison, perdait beaucoup de ballons qui profitaient aux flèches des ailes. Keïta et Vium accéléraient et les Rouge et Noir prenaient vite le large grâce à un fatal 7-1. A 22-15 à la 41’, les hommes de Rastko Stefanovic pouvaient voir venir mais on sentait bien que le coach voulait que la concentration soit de mise jusqu’au bout. On voyait Juan Del Arco s’activer (7 unités) mais aussi Benjamin Bataille faire le job sur la base arrière droite (3/4) en l’absence de gauchers en forme.

La fin de match était ensuite parfaitement gérée par l’USI qui s’offre sa 8e victoire de la saison. Avec 20 points, les Ivryens sont 8e du championnat.