US IVRY HANDBALL

J16LSL / En Bretagne pour la gagne !

28/02/2017

Vainqueurs de Chambéry il y a 2 semaines à Delaune, les Rouge et Noir retrouvent la compétition, ce mercredi, après un break dû à la Coupe de France. En déplacement à Cesson, le 12e, ils ont l’occasion de s’approcher du milieu de tableau en cas de succès.

 

Battus par Créteil lors de la reprise mais revanchards la semaine suivante face à Chambéry dont ils ont triomphé, les Ivryens reprennent la route ce mercredi pour se rendre du côté de Rennes, à Cesson, afin d’affronter l’actuel 12e du classement. Les Bretons, en situation délicate, n’ont plus gagné de match en championnat depuis le 26 octobre dernier face à Sélestat et sont donc en grand besoin de points. Une situation qui n’a pas échappé à Rémy Gervelas, ex portier des adversaires de la semaine : « Ils ont besoin de s’imposer, car sinon la suite de leur saison risque d’être vraiment difficile. De notre côté, si l’on gagne, on peut se rapprocher de la première partie de tableau. Je ne sais pas si c’est un bon moment ou pas pour les jouer. Nous on n’a pas gagné depuis un moment là-bas par exemple. Cela va être un match très serré, âpre, j’en suis certain. Je pense notamment que cela se jouera sur la défense et la capacité à mettre du rythme. Celui qui imposera son tempo pourrait l’emporter. »

Capables du meilleur comme face aux Savoyards et du moins bien comme face à Créteil, les hommes de Rastko Stefanovic ont dans tous les cas, les compétences pour aller chercher deux nouveaux précieux points après les avoir partagés, à l’aller, avec les coéquipiers de Sylvain Hochet. « On est capable de battre tout le monde. Et notre victoire face à Chambéry l’illustre car on avait battu Montpellier et là, certains auraient pu dire que c’était un coup comme ça. Mais derrière, on a pris un point à Nantes et on réalise ce match il y a 2 semaines » glisse Gervelas. « Après Créteil, chacun a pris ses responsabilités et on a produit un bon match. Depuis on a continué de travailler pour gagner encore cette prochaine rencontre en Lidl Starligue. On sait que cela est difficile de s’imposer à chaque journée, il faut beaucoup de concentration. »

Face à cet adversaire imprévisible qui compte de nombreux talents tels que Kévin Bonnefoi dans les cages, Mathieu Lanfranchi au pivot ou encore Jérémy Suty à la mène, il y aura de quoi être sur le qui-vive. « Surtout, c’est une équipe qui a beaucoup de valeurs. Ils ne lâchent jamais rien même quand ils sont derrière. Ils vont toujours de l’avant » prévient le portier maison. Les visiteurs en ont conscience et seront donc sur leurs gardes.