US IVRY HANDBALL

Les Canadiens bien reçus à Ivry !

09/01/2017

Pendant une dizaine de jours, l’équipe du Canada est en stage à Ivry et rayonnera dans la région pour disputer de nombreux matchs amicaux. Les joueurs du centre de formation ont, d‘ailleurs, fait le job, dimanche face aux joueurs à la feuille d’érable.

 

Plus réputé pour ses hockeyeurs que pour ses manieurs de la petite balle pégueuse, le Canada n’en possède pas moins une équipe de handball ambitieuse. Et celle-ci est en stage pour une petite dizaine de jours à Ivry afin de faire progresser ses troupes. Pour cela, les hommes d’Alexis Bertrand (ancien joueur de la réserve ivryenne en 2004-2005 et passé par Cesson, Saintes ou encore Chartres) ont décidé d’y aller franchement en disputant une douzaine de matchs amicaux lors de leur séjour avant d’assister au Mondial. « Cela s’est mis en place grâce à David Degouy que j’ai rencontré plusieurs fois sur les compétitions nord américaines puisqu'il est dans le staff des Argentins. L’idée est de multiplier les matchs de bons niveaux car chez nous, une fois que l’on a pris les meilleurs joueurs pour former une équipe, il ne reste plus grand monde en face » confesse en souriant le technicien qui peut compter sur un total de 3000 licenciés. Les Rouge et Noir ont donc été les premiers à se frotter aux joueurs d’outre-Atlantique avant d’autres adversaires locaux (jeunes de Créteil, Kremlin Bicêtre, Angers). Présent avec le centre de formation et régulièrement dans le groupe pro, Walid Badi confiait que certains joueurs « pourraient tenter leur chance en centres de formation en France » tandis que Daniel Hager saluait les liens forts qui existent entre le club et les Canadiens : « C’est une longue histoire entre nous. Quand on a été champions en 1983, on avait été faire une tournée de 15 jours là-bas. Ça reste un super souvenir. Dans le partage, les rencontres. » Sur le plan sportif, malgré la victoire des siens (30-28), le technicien a salué l’engagement des adversaires du jour qui avaient aussi bien figuré la veille face aux -18 et la seniors 3 : « Ils étaient super engagés dans le match donc c’est toujours très intéressant. Face à ce type d’équipe, il faut de la concentration et être tout aussi engagés. Nous on a eu des sautes dans le comportement. On s’est relâché par moment, en pensant que ça allait se faire tout seul, en rigolant. Les joueurs doivent comprendre qu’ils sont là pour jouer à fond tout le temps. Ils doivent être engagés à bloc. Après on perd ou on gagne, peu importe, on a aussi nos limites, mais il faut être constant dans l’engagement. »

Pas là pour niaiser les Canucks !