US IVRY HANDBALL

J13LSL / Ivry méritait mieux !

21/12/2016

Battu sur le fil par Toulouse suite à un dernier mouvement limite, les Ivryens auraient mérité de ramener au moins un point de leur déplacement en Haute-Garonne. Ils terminent tout de même 10e de cette phase aller.

 

Avec un visage tout à fait différent que celui affiché le week-end dernier en Coupe de France face à Massy, les Rouge et Noir ont livré une belle bataille sur le parquet du Fenix lors de cette 13e journée de Lidl Starligue. D’entrée pourtant, ce sont les hôtes qui prenaient les devants (4-2 à la 8’) avant que les visiteurs ne recollent (4-4 à la 9’). S’en suivait ensuite une partie très serrée au cours de laquelle les deux équipes se rendaient coup pour coup (8)8 à la 17’ puis 16-16 à la 30’). Au cours de la première période, Morten Vium était très présent, comme tout au long de la partie (11 buts au total), tout comme Léo Martinez (2 buts) ou encore Mahamadou Keïta (3 unités).

Dans le second acte, c’est le Fenix qui démarrait le mieux (20-17 à la 38’) avant d’être de nouveau repris (21-21 à la 48’). L’USI refaisait ensuite jeu égal (25-25 à la 56’). Du côté des locaux on voyait beaucoup Nemanja Ilic (7 buts) ou encore Vasko Sevaljevic (5 buts) comme prévu par Elohim Prandi en préambule de ce déplacement. Et si, de nouveau les hommes de Philippe Gardent refaisaient un petit écart (27-25 à la 58’), encore une fois les Val-de-Marnais de François-Xavier Chapon (19 arrêts) revenaient, logiquement. Mais dans les 20 dernières secondes, Toulouse avait la dernière possession et après une exclusion assez étonnante de Fabien Ruiz-Margaria profitait de la supériorité numérique pour inscrire le but de la gagne.

Dur, très dur comme l’explique Morten Vium, l’ailier droit maison : « La déception est très forte ce soir car je pense que l’on a montré que l’on voulait vraiment rapporter quelque chose de Toulouse. Par rapport à notre match face à Massy, on était vraiment mieux. On a mis beaucoup d’envie dans ce match et on méritait le point du nul car on a toujours été au contact, on est toujours revenu. »