US IVRY HANDBALL

La saison en quelques chiffres

10/06/2016

De retour en D1 après une saison au purgatoire de la Pro D2, les Rouge et Noir ont accompli leur mission en allant chercher leur maintien avec la manière alors que nombre d’observateurs ne donnaient pas chers de leurs peaux. De quoi se réjouir et d’analyser en quelques chiffres la saison écoulée.

 

2

Le nombre de fois où un Ivryen a terminé meilleur marqueur d’une journée. Ce fut le cas lors de la J3 avec Benjamin Bataille (14 buts) mais aussi lors de la J25 avec Victorien Mabire (13 unités).

 

3

Le nombre de journées qu’il restait au moment où les Ivryens ont définitivement obtenu leur maintien. C’était face à Aix-en-Provence, à domicile, au terme d’une superbe victoire très solide. Ce soir là, Benjamin Bataille avait d’ailleurs marqué 10 buts !

 

8

Le nombre de victoires des joueurs des bords de Seine cette saison. Tremblay, Créteil et Aix s’étant inclinés à 2 reprises face aux Rouge et Noir. Les deux autres succès ayant été obtenus à Chartres et lors de la venue de Toulouse. 3 nuls ont aussi permis de ramener des points et ce face à Saint-Raphaël, à Nîmes et Dunkerque. Preuve que les Ivryens ont aussi su voyager et bouger de gros calibres.

 

9

Le nombre de joueurs de l’équipe pro ayant été formés au club. Peu de clubs en D1 peuvent se targuer de fonctionner avec autant de joueurs passés par leur centre de formation.

 

11

C’est la place finale occupée par les hommes de Rastko Stefanovic et David Degouy au terme des 26 journées. Avec 19 points, les Rouge et Noir ont terminé deux longueurs devant Aix, le 12e et premier non relégable, et surtout 7 unités devant Chartres le premier relégué. Une marge intéressante que Sebastian Simonet et ses partenaires ont su s’offrir jusqu’au bout de la phase retour, avec notamment 5 points pris sur 8 possibles lors des 4 derniers matchs. Un superbe final.

 

81

En pourcentage, le rendement de Mathieu Bataille au shoot. Le pivot a effectué une excellente saison en terme d’efficacité avec pas moins de 87 buts inscrits. Si Miha Zvizej, son homologue toulousain, le distance de 6 unités avec une efficacité un peu supérieure (82,3%), le Val-de-Marnais n’est qu’à 2 unités de Nicolas Tournat (89 buts) et 4 de Benjamin Gallego (91 réalisations) mais affiche un rendement supérieur aux deux autres Français (respectivement 75,42% et 73,39%). Quand on sait que le pivot défend fort et provoque aussi beaucoup de penalties, il peut être légitimement classé parmi les meilleurs pivots de D1. Et pas seulement dans le secteur défensif…

 

106

Le nombre de buts inscrits par Benjamin Bataille cette saison. Il est ainsi le meilleur buteur des Rouge et Noir, le 15e de l’élite, cette saison et signe donc un sacré retour dans son club formateur. Avec 14 unités lors de la 3e journée de D1 face à Nîmes, il a par ailleurs réalisé son record de buts sur un match en D1.

 

183

Le nombre d’arrêts effectués cette saison par le capitaine et gardien des Rouge et Noir, François-Xavier Chapon. Sa meilleure performance de la saison, 17 parades, ayant été réalisée lors de la 16e journée, face à Toulouse, lors d’une victoire très importante pour l’équipe.

 

697

Le nombre de buts inscrits cette saison, soit 26,81 en moyenne. C’est le 11e total de la D1.

 

765

Le nombre de buts encaissés cette saison, soit 29,42 en moyenne. C’est le 9e total de la D1.

 

2000

Le cap d’arrêts dépassé par François-Xavier Chapon, le gardien et capitaine maison, cette saison. C’était lors de la 26e journée. F.X est désormais le 8e meilleur portier de D1 au nombre d’arrêts. Et toujours le numéro 1 au nombre de penalties repoussés (+ 16 cette saison soit 170 en tout).