US IVRY HANDBALL

J26D1 / Chapon : « c’est toujours important de battre Créteil »

02/06/2016

L’US Ivry n’a pas raté son dernier rendez-vous de la saison en dominant l’US Créteil dans le derby très attendu du Val-de-Marne (32-31, score final). Un succès qui vient clôturer une belle saison, l’occasion de laisser la parole à Sebastian Simonet, qui quitte le club après cinq ans de bons et loyaux services. Auteur ce soir de son 2000e arrêt dans l’élite, le capitaine François-Xavier Chapon est également dans les réactions d’après match, tout comme Mahamadou Keita, qui incarne la réussite de la formation ivryenne. 

 

Sebastian Simonet (demi-centre de l’US Ivry) : 

Cela fait vraiment plaisir de terminer la saison comme cela. C’est la fin d’un cycle, j’ai passé mes cinq dernières années ici à Ivry, et je laisse beaucoup d’amis. Il y a de l’émotion, car nous avons vécu beaucoup de bons moments ensemble. J’ai appris à jouer différemment au handball ici, et puis j’ai trouvé un club très familial, avec des personnes très gentilles. Quand tu es un étranger, que tu ne parles pas la même langue, c’est quelque chose de très important. Je me suis senti comme chez moi durant toutes ces années à Ivry, et je ne regrette pas mon choix d’être venu ici. Beaucoup ne croyaient pas en nous en début de saison, pensaient que nous ne parviendrions pas à décrocher notre maintien… Je crois que finir avec 19 points, c’est l’un de mes meilleurs bilans depuis mon arrivée à Ivry. C’est une super saison, nous avons gagné des matchs à l’extérieur, à la maison, et nous n’avons rien lâché jusqu’à la fin. 

 

Mahamadou Keita (ailier gauche de l’US Ivry) : 

Nous n’aurions pas pu rêver mieux… Ca a été très dur ce soir, un vrai combat, et nous sommes parvenus à l’emporter d’un but. Cela nous tenait vraiment à cœur de remporter ce derby, d’autant plus que c’est la fin d’un cycle. Cinq grands joueurs du club nous quittent, et nous voulions nous battre pour eux, pour le club, pour le maillot Rouge et Noir. Même si il n’y avait pas d’enjeu sportif, il était hors de question de passer à côté de cette rencontre. On a vraiment tout donné ce soir, et le travail a payé. Nous voulions aussi faire plaisir à nos supporters, à tous ceux qui nous ont soutenus depuis le début de la saison. La saison n’a pas été facile, mais nous n’avons jamais lâché pour décrocher notre maintien. Les -18 sont champions de France, la N2 monte en Nationale 1, l’équipe première reste en LNH, c’est une excellente saison pour l’US Ivry, et nous sommes tous très heureux ce soir. 

 

François-Xavier Chapon (gardien de l’US Ivry) : 

Certains nous voyaient dans les deux derniers au début de la saison. Mais dès la préparation nous savions que nous avions les moyens pour aller chercher ce maintien. Nous avons 19 points, mais nous aurions même pu espérer mieux si nous n’avions pas déjoué sur 3/4 matchs. Nous avions battu Créteil à l’aller, et nous voulions rééditer cette performance. Un derby ça donne toujours envie de se surpasser, c’est toujours important de battre Créteil. Nous savions qu’ils avaient des absents, mais nous on perd César dès le début du match, et nous avons du jouer sans gaucher sur la base arrière, comme eux au final. C’était un match spécial, très serré, qui s’est joué sur des détails. Pour le passage des 2000 arrêts en LNH, je pense que je réaliserai vraiment lorsque j’aurai terminé ma carrière. J’étais vraiment loin de penser à ça sur cette fin de saison, et c’est avant le match de Dunkerque qu’on m’en a parlé. Mais si je n’avais pas passé ce cap cette année, je l’aurai fait la saison prochaine.