US IVRY HANDBALL

Challenge Falcony / Les -18 ans veulent être champions !

27/05/2016

Après des 8e et ¼ de finale parfaitement gérés à domicile, les -18 ans de l’US Ivry Handball disputent leur Final Four du Challenge Falcony, ce week-end, du côté de Saint-Cyr-sur-Loire, en Touraine. Ils ont l’ambition d’accrocher le titre qui s’était dérobé la saison dernière face à Créteil.

 

On s’en souvient, la saison dernière, le sort avait été plus qu’injuste avec la formation des -18 ans de l’USI. Au terme d’une campagne signée avec aucune défaite, les protégés de Thierry Tayan s’étaient inclinés aux penalties face à Créteil, en finale de leur championnat, lors d’un très beau dernier carré en Corse. L’amertume était réelle. Ce mauvais goût, les minots du club ont l’occasion de l’évacuer complètement ce week-end en tentant d’aller chercher, une nouvelle fois, la victoire finale. Et ce après une très belle saison poncturée dernièrement par les 8e et ¼ organisés à Delaune. « On a fait deux matchs solides » commente le coach, Thierry Tayan. « Et maintenant, on veut aller chercher le titre. On va être au complet et comme toutes les échéances du club ont été remplies (maintien de la D1, montée en N1, ndlr), je vais pouvoir avoir quelques descentes et aligner une équipe quasi similaire à celle de la saison passée. Les joueurs qui sont montés pour jouer avec la N1, comme Elohim Pranid et Enzo Jean-Louis seront par exemple avec nous et ils se sont montrés très enthousiastes à l’idée de venir avec nous. Ils n’ont pas de problème avec le fait de redescendre. On a tous envie d’aller chercher ce titre et l’engouement est vraiment très fort. »

Samedi, les joueurs des bords de Seine seront opposés à Nîmes en demi-finale et si la victoire est au rendez-vous, ils affronteront le vainqueur du duel Entente 95 – Nantes. « Cela va être relevé » enchaîne Thierry Tayan. « On a une belle rivalité face à Nîmes que l’on a régulièrement affronté ces derniers temps. Que ce soit au Marrane ou au Tournoi International de Tremblay par exemple. On se connaît bien maintenant. Après, si on passe, ce sera encore du costaud. Nantes possède une belle formation et si on passait face à l’Entente 95, ça serait assez fort pour la formation francilienne. Mais on ne va pas trop se projeter, il faut prendre les matchs les uns après les autres. On sait ce que c’est de perdre si proche du but donc on va aborder cela de manière très concentrée. »

 

Final Four Challenge Falcony (Gymnase Guy Drut à Saint-Cyr-sur-Loire) :

Samedi

- Nantes – Entente Val d’Oise à 18h30

- Nîmes – Ivry à 20h30

Dimanche

- Finale ¾ à 14h

- Finale à 16h