US IVRY HANDBALL

J23D1 / A Aix, pour conclure ?

03/05/2016

Les Rouge et Noir se déplacent ce mercredi à Aix avec l’envie de définitivement sceller leur maintien. Après deux revers et quelques jours supplémentaires pour travailler, ils sont prêts à tout pour prendre les deux points de la gagne.

 

S’il est bien engagé et que seul un sans-faute, d’ici la fin d’exercice, de Chartres pourrait le remettre en cause, le maintien n’est pas encore définitivement acquis pour l’US Ivry Handball. C’est pourquoi, ce déplacement des Rouge et Noir du côté d’Aix est un moment important de cette fin de saison. A la fois pour valider ce nouveau bail en D1, mais aussi pour aller chercher le meilleur classement possible en tentant de passer devant les Provençaux, qui pointent au 11e rang avec seulement un point de mieux. « On reste sur deux matchs perdus » concède Benjamin Bataille, l’arrière gauche val-de-marnais. « Et on est passé à côté à Chartres. On a complètement déjoué. On a eu du temps pour bien travailler ces derniers jours et on se déplace donc là-bas avec l’ambition de valider notre maintien en D1. On ne veut pas attendre les faux-pas de nos poursuivants. »

Face à la formation de Jérôme Fernandez, en terres hostiles, les pensionnaires de Delaune, devront proposer un match très propre s’ils veulent ramener des points. Benjamin Bataille : « On a manqué de rigueur sur nos dernières sorties, à la fois en attaque comme en défense. Il faut que l’on soit plus précis sur ces points. On sait que ça ne sera pas un match facile parce que l’on aura des absents en raison des suspensions. Mais l’équipe a de bons jeunes et on est capable de s’imposer. Aix a, sur le papier, une bonne équipe, mais a eu du mal à faire prendre la mayonnaise. Ils dépendent un peu du rendement de Jérôme Fernandez qui peut, à lui seul, faire basculer un match. Il y a aussi Tobie qui peut faire mal. Minne est très bon aussi. C’est une bonne équipe. »

Sans victoire depuis 3 journées, le PAUC reste sur un match intéressant face à Nantes (29-28) et alignera la 8e attaque et 11e défense de D1.