US IVRY HANDBALL

J21D1 / Ivry défait par Cesson-Rennes

16/04/2016

L’US Ivry avait l’occasion de valider définitivement son maintien en cas de succès contre Cesson-Rennes, dans le cadre de la 21e journée de LNH. Mais face à une solide équipe bretonne, les Val-de-Marnais ne sont pas parvenus à décrocher leur 7ème succès de la saison, s’inclinant sur le score de 23 à 26. 

 

De retour aux affaires après la trêve internationale, les Ivryens ont eu quelques difficultés à se mettre dans le rythme. Bien en place lors du premier quart d’heure, dans le sillage d’un César Castro (8 buts) efficace face au but adverse (6-6 à la 10’), les Rouge et Noir ont connu une petite baisse de régime au milieu du premier acte. Un temps faible parfaitement exploité par les visiteurs, qui sont parvenus à créer un premier break par l’intermédiaire de l’inévitable Mathieu Lanfranchi (5 buts), qui ne manquait pas de convertir les occasions cessonnaises (6-9 à la 15’). Bousculés, les hommes de Rastko Stefanovic se sont rapidement remis sur de bons rails (11-11 à la 24’), grâce à de précieuses parades de François Xavier-Chapon (6 arrêts), et une efficacité retrouvée à la finition. Alors que les locaux eurent les occasions de prendre les commandes à l’approche de la fin du premier acte, quelques errances défensives, et des approximations en attaque, ont permis aux Bretons de rentrer aux vestiaires avec trois longueurs de mieux (12-15 à la MT). 

Un retard loin d’être rédhibitoire pour les Val-de-Marnais, qui sont revenus sur le parquet avec beaucoup d’envie et de détermination. Mais la réussite n’était pas dans le camp ivryen, et les joueurs de Yérime Sylla n’ont de leur côté pas manqué les occasions pour creuser l’écart (17-22 à la 45’). Solides défensivement, et patients balle en main, les Cessonnais-Rennais sont parvenus à imposer leur rythme, ne laissant que peu de marge de manoeuvre aux pensionnaires de Delaune (20-25 à la 54’). Malgré une envie sans faille, les partenaires d’Ivan Stankovic (4 buts) ne sont pas parvenus à enrayer la machine adverse, s’inclinant au final sur le score de 23 à 26. 

Une défaite sans conséquence pour l’US Ivry, puisque Tremblay contre Nantes (27-34) et Chartres contre Montpellier (27-33) ont aussi enregistré des revers. Les Ivryens conservent donc 8 points d’avance sur la zone rouge, et doivent maintenant se préparer pour la rencontre importante contre Chartres, mercredi prochain à la Halle Jean Cochet. Un succès pourrait assurer définitivement le maintien en LNH des Rouge et Noir.