US IVRY HANDBALL

J20D1 / Loin d’être un match nul !

30/03/2016

Ce mercredi, les Rouge et Noir ont obtenu le point du nul sur le parquet de Nîmes. Une belle opération qui s’ajoute à celle obtenue la semaine dernière, à domicile, face à Saint-Raphaël.

 

On les sentait en pleine forme, ils l’ont été. Les Rouge et Noir se sont offerts un nouveau point cette semaine lors de leur déplacement sur le parquet de Nîmes. D’entrée très forts dans le match, les hommes de Rastko Stefanovic et David Degouy ont pris les devants en menant rapidement à la marque (1-4 à la 6’). Piqués au vif, les locaux s’activaient et revenaient à hauteur (4-4 à la 10’) grâce à l’impact d’Idrissi dans les cages et l’apport d’Hallgrimsson, Podsiadlo et Haon mais surtout aux maladresses des visiteurs. Si bien que quand Mirko Popovic (5 buts) et Fabien Ruiz-Margaria (3/3 aux tirs) réglèrent la mire et redébloquèrent le compteur maison, les Val-de-Marnais reprirent une belle avance (4-8 à la 13’ puis 7-13 à la 23’). Une vraie euphorie qui n’allait malheureusement pas durer puisque les Gardois allaient progressivement refaire leur retard. A la pause, les pensionnaires de Delaune étaient tout de même devant (14-16 à la 30’). « C’est dommage, on rate un peu le coche dans cette mi-temps avec des supériorités numériques mal gérée » explique François-Xavier Chapon, le gardien et capitaine des Rouge et Noir.

Au retour des vestiaires, la Green Team reprenait le mors aux lèvres et soufflait fort dans le cou de l’USI. Au point d’égaliser (20-20 à la 40’). Là, le match prenait un tout autre rythme avec du coup pour coup (23-23 à la 49’) jusqu’à ce que les Verts passent clairement devant (26-23 à la 54’). Là, on croyait les espoirs ivryens envolés. Faux. Les partenaires de Pablo Simonet (7 buts) jetèrent ce qu’il leur restait de forces dans la bataille. Et revinrent à hauteur (27-27 à la 58’). Nîmes repassait devant grâce à Gallego. Rémy Gervelas tenait le coup dans les cages tandis que Pablo Simonet allait chercher l’égalisation. Une très belle opération de la part des Ivryens qui comptent désormais un petit point de retard sur Aix, le 11e, mais surtout huit sur Tremblay, le premier relégable. « Il y a quelques regrets, forcément, au regard de notre début de match, mais c’est un bon point de pris car on revient quand même bien sur la fin alors que Nîmes était repassé devant » analyse François-Xavier Chapon. « C’est positif quand même car, à Cesson par exemple, on avait aussi craqué comme cela, sans réussir à revenir. On peut dire que l’on a progressé dans ce sens. Ce soir, on a bien défendu, on a essayé de varier dans ce secteur car on sait que face à ce type d’équipe, si on reste trop classique, ce sera moins efficace. On est vraiment content, on travaille bien et cela paye. Ce qui est bien, c’est que tout le monde apporte à l’équipe. Mirko et Pablo ont brillé ce mercredi. Maintenant on va avoir un peu de temps pour préparer le prochain match en raison de la trêve. Le maintien est presque acquis et on va pouvoir regarder un peu plus haut avec Aix en ligne de mire. Si on peut gratter une place, ça serait bien. Ca se jouera sûrement lors de notre déplacement chez eux. » On a hâte de voir ça !