US IVRY HANDBALL

J20D1 / Faire bonne Nîmes !

29/03/2016

Ce mercredi, les Rouge et Noir se déplacent dans le Gard pour affronter Nîmes. Après leur bon nul acquis face à Saint-Raphaël, le 2e, la semaine dernière, les partenaires de François-Xavier Chapon veulent encore prendre des points.

 

Revenus du diable vauvert en fin de rencontre la semaine dernière face à Saint-Raphaël, les Ivryens ont été à une poignée de seconde d’un succès notable contre les Varois. Hélas, Alexander Lynggaard a douché la joie des locaux, mais pas leurs ambitions pour les prochains matchs. Pire, on les sent encore plus déterminés à aller chercher de nouveaux gros succès d’ici la fin d’exercice comme le détaille Fabien Ruiz-Margaria, l’arrière gauche maison : « c’est sûr qu’il y a eu beaucoup de déception à la fin de la rencontre car on s’était vraiment bien battu pour revenir. Mais si on nous avait dit qu’on ferait nul face à cette équipe avant ce match, on aurait signé de suite. On a montré de bonnes choses et cela doit nous aider pour la suite. Et ce point nous a aussi fait du bien au classement même si rien n’est fait pour le maintien encore. On veut encore gagner des matchs pour se mettre à l’abri. »

Ce déplacement sur les terres de la Green Team est sûrement une bonne occasion de tenter de prendre 2 nouveaux points et d’aller chatouiller Aix au classement. « C’est une équipe vraiment difficile à battre, surtout chez elle, dans une salle souvent bien chaude, mais on veut réussir quelque chose » poursuit le géant de la défense. « Ca serait pas mal car je n’ai jamais gagné là-bas (rires). Ils sont peut-être un peu plus prenables ces derniers temps car ils ont moins gagné. Dans tous les cas, ce sera un gros match. A l’aller, on avait perdu d’un but et on avait encaissé 36 buts. »

Détenteur de la 3e attaque de D1 (566 buts marqués) et la 12e défense (568 buts), les partenaires des incontournables Guillaume Saurina (plus gros buteur en activité de la LNH avec 1182 buts en D1) et Snorri Stein Gudjonsson (2e meilleur de la saison avec 130 unités) auront de sérieux atouts à faire valoir. Fabien Ruiz-Margaria : « On s’est préparé à un gros match. On sait comment Nîmes joue. Il y a beaucoup d’engagement, ça court de partout et ils savent mettre beaucoup de buts tout en ayant une paire de gardiens complémentaires capables de faire la différence. »

Un adversaire qui ne refuse jamais de jouer, ce qui promet de belles passes d’armes. Et peut-être la 7e victoire des Val-de-Marnais.