US IVRY HANDBALL

PORTRAIT DE BENEVOLE !

23/03/2016

Danièle BOULLÉ

Bénévole depuis 1974 à la Buvette

 

« Je fais cela avec beaucoup de plaisir et de bon cœur, je me sens bien dans cette ambiance. Je ne sais pas parler de moi, mais j’aime parler de ma passion. »

 

Qu’est-ce qui t’as poussé à être Bénévole au club ?

En 1971, je travaillais avec René RICHARD au service des Bâtiments Communaux, c’est par lui que j’ai connu le handball. J’ai commencé en faisant des courriers pour l’USI Handball, en m’occupant des Médailles, du Muguet, envoi des invitations pour les matches …

Ensuite René m’a suggéré d’intégrer l’équipe des bénévoles, j’ai donc débuté à la buvette en 1974, buvette qui était située en bas au gymnase Delaune. Pour les Marranes (Pro, Centre de formation), je fais également des gâteaux, des crêpes…

Je suis quelqu’un de très réservée et pourtant j’ai tout de suite aimé le contact avec les gens, je suis d’un naturel souriant et avenant, c’est ce qu’il faut pour être à la buvette. De plus, maintenant, je commence à bien connaître  les gens car ce sont des habitués.

Quelle est ton action au sein du Club ?

Je suis à la Buvette. Avec l’Equipe gérant la Buvette, nous préparons celle-ci pour l’accueil du public : sandwichs, café, boissons, confiseries, etc.

A l’ouverture des portes, je me poste à la caisse que je gère jusqu’à la fin du match. Après le rangement de la Buvette, j’établi le relevé de caisse à l’intention du Club. Etant derrière le bar, je ne vois pas le match, mais cela me plaît de m’investir car quand je fais quelque chose, je le fais de bon cœur.

Serais-tu prête à en faire plus au sein du Club ? Si oui, sur quel domaine ?

Oui, peut-être sur autre chose qui pourrait m’intéresser, mais je n’ai pas d’idée précise du domaine sur lequel je pourrais intervenir. Par contre, je suis ouverte à toute proposition. Les bénévoles sont importants, on y met du nôtre et c’est essentiel d’être reconnu. Je fais cela avec beaucoup de plaisir et de bon cœur, je me sens bien dans cette ambiance. Je ne sais pas parler de moi, mais j’aime parler de ma passion.