US IVRY HANDBALL

C’est la reprise

07/01/2016

Ce jeudi matin, les Rouge et Noir ont repris le chemin de l’entraînement. Réveil musculaire et musculation étaient au programme des retrouvailles avant d’enchaîner sur un rythme plus soutenu.

 

Evidemment, pour une reprise, il fallait y aller piano. Sur les coups de 10h, les Ivryens, sans les internationaux et les convalescents, avaient donc rendez-vous pour les premiers efforts de 2016. Réveil musculaire, gainage puis exercices de proprioception précédaient ainsi une bonne séance de musculation. « L’objectif est d’y aller progressivement » concède Rastko Stefanovic, le manager des Rouge et Noir. « On va reprendre plus fort à partir de vendredi. Et la semaine prochaine, ce sera très dur ! Le matin, on fera le physique et l’après-midi, ce sera le handball. On va mettre en place toutes les situations de jeu possibles pour que les joueurs continuent de progresser. Les joueurs sont motivés et notre situation au classement est plutôt intéressante. On ne doit pas être relâchés mais on est plus tranquilles après avoir battu Tremblay une nouvelle fois en ayant 6 points d’avance sur eux. Mais il faut jouer encore, gagner des matchs. Je ne sais pas combien il en faudra pour se maintenir, mais on veut en gagner un maximum évidemment. Ce qui est sûr, c’est qu’on ne les choisira pas, on va tout donner à chaque fois car le calendrier est difficile. Malgré tout, les voyants sont au vert. Cela fait 1,5 ans que l’on est ensemble et l’équipe peut encore progresser. »

Pour arriver au top en février, les partenaires de François-Xavier Chapon ont déjà 3 matchs de préparation prévus. Ils affronteront à deux reprises Pontault-Combault les 22 et 29 janvier puis ils seront opposés à Nancy le 4 février. Rastko Stefanovic : « 3 matchs, c’est suffisant, si on peut en avoir un supplémentaire, on le calera car on a besoin de jouer. Sinon, on affrontera le centre de formation. La Pro D2, c’est costaud, c’est bien. On va faire du bon boulot j’espère. Le plus dur étant d’arriver à retrouver tous ensemble le même rythme alors qu’on aura des absents comme Mikhail Chipurin qui va aller à l’Euro ou Rémy Gervelas qui sera à la CAN et que d’autres vont revenir progressivement comme les Simonet ou encore Thomas Cauwenberghs. »